Un collégien, un ordinateur portable

Un collégien, un ordinateur portable

Un collégien, un ordinateur portable

Rentrée scolaire 2015/2016 : ordinateurs et tablettes

L’opération « un collégien, un ordinateur portable » se poursuit en 2015,
9828 élèves de 4ème et de 3ème sont dotés d’ordinateurs portables. Des visualiseurs et vidéoprojecteurs sont installés dans l’ensemble des salles de classe. 4,98 M€ sont dédiés à cette opération.

Un collégien, un ordinateur portable

Avec son opération « un collégien, un ordinateur portable », le Département des  Landes a devancé de deux décennies le plan numérique du gouvernement. C’est en effet dès en 2001, que les élus landais ont lancé un vaste plan d’actions pour :
- assurer l’égal accès des élèves aux nouveaux outils dont la maîtrise leur sera indispensable dans leurs études et leur vie professionnelle et citoyenne,
- favoriser l’émergence de nouvelles pratiques pédagogiques en faisant entrer l'ordinateur dans les usages quotidiens de la classe, mais aussi « hors classe » pour des besoins scolaires.

38 collèges numériques, dotés de matériels acquis et gérés au niveau départemental

Matériels « fixes » des 38 collèges publics landais :
Toutes les salles de classes sont équipées de matériels de visualisation collective (vidéoprojecteur, tableau interactif et visualiseur numérique)
- Imprimantes : 377
- Videoprojecteurs : 994
- Visualiseurs numériques : 908
- Tableaux interactifs : 934
- Serveurs : 37
- Plateformes de sécurité : 37

9 928 ordinateurs portatifs déployés à la rentrée de septembre 2015 dont :
Ordinateurs portables dans les 37 collèges publics landais :
- 4 685 élèves de 4e (4e & 4e SEGPA)
- 3 857 élèves de 3e (3e & 3e SEGPA)
- 100 élèves ULIS
Total : 8 642 collégiens (soit 130 élèves supplémentaires par rapport à la rentrée de sept 2014)

Pour les adultes à qui le Département des Landes prête des ordinateurs pour la durée de l’année scolaire :
- 1 212 enseignants
- 37 administratifs
- 37 Assistants d’Éducation TICE, dédiés à l’opération

38 collèges numériques landais, c’est une opération « globale »

Depuis septembre 2001, 64 000 collégiens landais ont pu bénéficier d’un ordinateur portable en prêt pendant une ou deux années de leur scolarité.

Les conseillers généraux puis les conseillers départementaux ont souhaité, à l’unanimité, mettre à disposition des collèges publics, de leurs enseignants et élèves tous les moyens matériels et humains pour que cette opération puisse fonctionner correctement :
- d’tous les collégiens de 4e et de 3e sont équipés d’ordinateurs portatifs qui vont et viennent de la maison au collège ;
- d’plus de 100 logiciels sont installés sur les disques durs des ordinateurs portables (manuels numériques, ressources disciplinaires, animations scientifiques, suite documentaire, etc.) ;
- d’les salles de classe de tous les collèges sont équipées de vidéoprojecteurs, de tableaux blancs interactifs et de visualiseurs numériques ;
- d’les tables des salles de classe sont toutes câblées, reliées à un réseau pédagogique filaire, lequel aboutit sur deux serveurs par établissement ;
- d’les matériels, propriété du Département sont maintenus et réparés dans l’enceinte de l’établissement, et, ils sont renouvelés périodiquement ;
- d’chaque collège dispose d’un assistant d’éducation TICE dédié à cette opération qui assiste les utilisateurs, établit les diagnostics et contacte les tiers mainteneurs en cas d’incident, gère le parc informatique, la liaison Internet et le réseau du collège.

Budget consacré à l’opération « un collégien, un ordinateur » depuis 2001 : 61 m€

- câblage interne des réseaux des collèges : 9 m€
- investissements dans les matériels informatiques et de visualisation collective : 37 m€
- ressources logicielles installées : 4,5 m€
- fonctionnement (logistique déploiement, formations, petit équipement) : 8 m€
- assistants d’éducation dans les collèges (depuis 2007) : 2,5 m€

A souligner que cette opération s’est effectuée dans la même temporalité, en complément (et non en substitution)
-  d’un programme de construction de six collèges supplémentaires (Labenne et Linxe en 2004, Biscarrosse en 2009, Saint-Paul-les-Dax en 2011, et Saint-Geours-de-Maremne en 2012) ; le sixième a ouvert ses portes a Labrit pour la rentrée de septembre 2015.
- d’un programme exceptionnel de rénovation, réhabilitation et réaménagement des collèges de plus de 56 m€ sur six ans.

Une opération réussie et bien reçue, d’après le rapport de l’IGEN n° 2012-148 (avril 2013)

« L’opération « un collégien, un ordinateur portable » est indéniablement une réussite. Installée dans la durée par le conseil général, elle donne aujourd’hui des résultats en termes de densité d’usages qui ne sont atteints dans aucun autre département en France.
La mission d’inspection générale a certes constaté des niveaux d’usage très variés d’un collège à l’autre, mais, globalement, l’image qui ressort est très positive. Les ordinateurs portables des élèves sont non seulement utilisés en classe, mais ils servent aussi pour le travail à la maison, les professeurs n’hésitant à prescrire des tâches sur cet outil. Toutes les disciplines sont concernées, mais à des degrés divers. La structuration de l’ordinateur avec une partie collège et une partie maison aide à comprendre que l’ordinateur ne sert pas qu’à jouer et qu’il a des fonctions polyvalentes.
Les élèves sont très motivés par l’outil et ils apprécient particulièrement les enseignants qui le leur font utiliser au maximum. Ils ont un réel sentiment d’être dans « la vraie vie », dans la préparation concrète de leur avenir. Les parents, eux aussi, dans leur grande majorité saluent ce plan. ».
Le rapport de l'Inspection générale de l’Education Nationale[1], se clôt sur cette appréciation très positive.
Comparés à d’autres territoires ou d’autres établissements scolaires, les résultats des collèges landais sont exceptionnels.

Comparaisons nationales

Selon les données du Ministère de l’Intérieur [2] (sur 100 départements), le département des Landes a été le premier département d’Aquitaine en dépenses globales en €/habitant sur 7 années sur 8 (2nd en 2006) et dans les dix premiers de la métropole, entre 2003 et 2010.

Le poids des aménagements et équipements autour du numérique, dans les Landes, a été très important dans la décennie 2000-2010. En consultant cette fois-ci, les chiffres du Ministère de l’Education nationale[3], entre 2001 à 2011, période de mise en place et développement de l’opération « un collégien, un ordinateur portable », on observe que le Département des Landes est l’un des cinq Départements de métropole ayant réalisé le plus d’investissements pour ses collégiens avec 12 834 €/collégien ; le second département, la Gironde, est 7 356 €/ collégien.

Les cinq départements de l’académie de Bordeaux ne sont, ni uniformes, ni égaux dans leurs engagements aux côtés de l’Éducation nationale.

Une des particularités du Département des Landes est de doter depuis quatorze années maintenant les enseignants (salariés de l’Education nationale) et deux niveaux de collégiens d’outils nomades, de ressources logicielles, de transformer en collèges numériques les EPLE en les dotant notamment de matériels de visualisation collective et de réseaux communicants, et de personnels chargés de leur entretien. Une autre particularité est d’investir davantage que ses voisins aquitains dans l’Éducation, tout en construisant six nouveaux collèges, et en rénovant via la caisse d’investissement les bâtiments qui en ont besoin (60 m€).

[1] www.education.gouv.fr, le plan "un collégien, un ordinateur portable" dans le département des Landes

[2] La direction générale des collectivités locales (DGCL) du Ministère de l’Intérieur, étudie chaque année les comptes administratifs (c.-à-d. les sommes réellement dépensées l’année précédente) des départements mais aussi des régions et des communes. Ces données sont publiques : www.dgcl.interieur.gouv.fr

[3] La direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) du Ministère de l’Éducation nationale, a publié en 2014, la onzième édition de sa Géographie de l’École : www.education.gouv.fr

-->