Véloroute et voie verte de l'Adour maritime

Véloroute et voie verte de l'Adour maritime

Le Département des Landes assure la réalisation d'une véloroute et voie verte, le long de l’Adour Maritime, côté rive droite (latéralement à la route départementale RD 74), sur les communes de Tarnos, Saint-Martin-de-Seignanx, Saint-Barthélémy et Saint-Laurent-de-Gosse (11,5 km).

En fonction de la configuration du site, l'itinéraire donnera lieu soit à la création d’une voie verte (axe dédié aux circulations non motorisées, vélo, pédestre...) à côté de la route, soit au partage de la voie entre les différents usagers de la RD74 dans les secteurs de trop faible emprise (véloroute).

La définition du projet : concertation et procédures réglementaires

Le principe de réalisation d'une voie verte a été porté par le comité de pilotage réuni depuis 2008 suite à la demande des communes et riverains d'améliorer la sécurité des usagers le lond de la RD 74.

Dans un deuxième temps le public a été associé à la définition du projet dans le cadre d'une procédure de concertation locale menée en 2013.

Le dossier d'études d'impact et du projet a été soumis à enquête publique préalable à la Déclaration d'Utilité Publique (DUP) du 2 juin au 3 juillet 2014. Suite à cette enquête, l'opération a fait l'objet d'un arrêté préfectoral de Déclaration d'Utilité Publique en date du 30/10/2014.

Les inondations de 2014

Les inondations de l’hiver 2013/2014 ont provoqué des dégâts sur les digues de protection qui ont conduit l’Institution Adour à mener des travaux d’urgence pour conforter les digues puis, dans un second temps, des travaux plus lourds de février à septembre 2014.

Les services du Département ont travaillé en étroite concertation pour ajuster le projet de voie verte aux travaux des digues, ces derniers étant prioritaires.

Les travaux

Durant les travaux, un plan de déviation est mis en service. Durant cette période, la circulation est interdite (sauf riverains) conformément à l'Arrêté portant réglementation temporaire de la circulation sur la route départementale n°74 - 4ème catégorie - hors agglomération.

Les travaux de réalisation de la véloroute et voie verte sont précédés par la reprise des réseaux d'alimentation en eau potable sur les 4 communes par le SIAEP (Syndicat intercommunal d'adduction d'eau potable) et le SIBVA (Syndicat de la basse vallée de l'Adour).

Les travaux démarreront le 1er mars 2015 et sont prévus jusqu'au 31 juillet 2015.

Ils comprennent :

- l’installation et la signalisation de chantier,
- les travaux préalables de terrassement,
- le recalibrage de la chaussée existante,
- la pose de bordures,
- la réalisation de la fondation et du revêtement de la voie verte en grave émulsion calcaire,
- la réfection de la couche de roulement de la chaussée,
- le renforcement des accotements en mélange « terre / pierre »,
- la création et le recalibrage de fossés,
- la fourniture et la pose de la signalisation,
- la réalisation de deux passerelles métalliques et de leur platelage,
- la réalisation des structures des haltes et de leur platelage,
- la réalisation de bancs en bois,
- la pose de garde-corps sur ouvrages existants,
- la pose d’une séparation sécuritaire entre la voie verte et de la route départementale,
- la réalisation de plantations d’arbres et d’arbustes,
- la plantation de vivaces et de graminées,
- l'engazonnement.

                                                                                                                                                Refermer

 

Les partenaires financiers de l'opération

Le projet a un coût total de 4,2 millions d'euros (études, acquistions foncières, travaux) dont 3,7 millions d'euros pour les travaux.

Les travaux sont financés par


 
L'Europe à hauteur de 831 187,50 €.
La réalisation de la véloroute et voie verte de l'Adour maritime est cofinancée par l'Union européenne.
L'Europe s'engage en Aquitaine avec le Fonds de développement régional.
     

 
L'Etat à hauteur de 554 125 €
 

 
La Région pour 692 656,25 €
 

 
Le Département à hauteur de 1 666 235 € (+ études et acquisitions financières)