Le Département adopte sa nouvelle politique jeunesse

Le Département adopte sa nouvelle politique jeunesse

27-06-2014

Le Département adopte sa nouvelle politique jeunesse

Afin d'actualiser sa politique jeunesse au plus près des nouveaux besoins, le Conseil général a lancé fin 2011 une grande consultation auprès des acteurs de la jeunesse (institutionnels, associatifs et territoriaux) et surtout auprès des jeunes eux-mêmes.
Intitulée "Les Jeunesses en avant", cette consultation a réuni près d'un millier de personnes, dans le cadre de réunions publiques, d'échanges au sein des établissements scolaires et par le biais d'une enquête en ligne. Cette démarche participative a permis d'entendre de nombreux avis, de souligner les points forts des actions menées par le Département et de construire une politique jeunesse, qui dépasse l'approche familiale pour s'attacher à favoriser l'émancipation des jeunes landais. L'objectif est clair: il s'agit d'aider les jeunes à devenir adultes, c'est à dire à construire leur place dans la société, pas seulement à s'y intégrer.

Quatre enjeux majeurs

Avec cette nouvelle politique, le Département s'engage à sécuriser les parcours de jeunesse mais aussi à les dynamiser en favorisant les initiatives innovantes portées par les jeunes. Quatre enjeux majeurs ont ainsi été ciblés: favoriser les parcours éducatifs épanouissants, donner aux jeunes la possibilité de choisir leurs parcours, accompagner les engagements solidaires et citoyens, et enfin contribuer à la cohérence des politiques jeunesse sur les territoires.
Ce vendredi, les conseillers généraux ont d'abord conforter les actions reconnues comme les plus pertinentes, en particulier celles en direction des collégiens. Quelques unes sont des marqueurs forts de la politique du Département. On pense évidemment à l'opération "Un collégien, un ordinateur portable", opération innovante et pilote en France, mais aussi à la gratuité des transports scolaires ou au dispositif "Landes Imaginactions". Chaque année, le Conseil général investit plus de 50M€ pour l'éducation et la jeunesse.
Mais Gabriel Bellocq, vice-président du Conseil général en charge de ce secteur et rapporteur du dossier, a proposé à l'Assemblée d'adopter toute une série de mesures nouvelles, chiffrées à 314 760€.

Prêts d'honneur aux apprentis

L'une d'entre elles, l'élargissement aux apprentis du prêt d'honneur d'études à taux 0, avait déjà été dévoilée par Henri Emmanuelli lors de la récente inauguration du nouveau Centre de Formation des Apprentis (CFA) de Mont-de-Marsan.  "C'est une mesure forte, a commenté ce vendredi le président du Conseil général. On connaît la rupture actuelle qui existe entre le travail manuel et le travail intellectuel. L'élargissement du prêt d'honneur est une façon de combler cette faille."
Plus largement, les règles d'octroi du prêt d'honneur d'études, qui existent depuis 1966 (chaque année, 150 prêts sont attribués), seront assouplies: les limites d'âge et les conditions d'inéligibilité liées au redoublement et au changement d'orientation sont désormais supprimées. Le droit à l'erreur devient vraiment possible.

Un tarif "jeunes" sur le réseau XL'R

Autre mesure significative, l'instauration d'un tarif "jeunes" à moitié prix sur tout le réseau de transport interurbain XL'R.  Parallèlement à l'instauration d'un abonnement annuel de 300€ pour les plus de 28 ans, les moins de 28 ans pourront bénéficier d'un abonnement annuel de 150 € ou d'un abonnement mensuel de 15 €. 


Parmi les autres mesures adoptées à l'unanimité par l'Assemblée Départementale, il convient de citer :
- Une aide à l'évaluation et à l'amélioration des projets éducatifs territoriaux, dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires.
- Un nouveau programme de promotion de la culture scientifique, en lien avec le Centre d'essai des Landes (CEL), le Centre national d'études spatiales (CNES)
- La mise en place d'un appel à projets XL en cohérence avec Landes Imaginactions sur les thèmes de la citoyenneté, des échanges internationaux et de la lutte contre les discriminations.
- L'attribution de bourses à la formation des animateurs socio-culturels engagés dans un parcours citoyen
- L'extension du dispositif Profession Sport Landes aux activités de loisirs.
- La mise en œuvre d'un observatoire de la jeunesse, en lien avec les acteurs de la jeunesse sur le territoire.
 


Par ailleurs, les élus départementaux ont décidé d'élaborer une charte de partenariat avec ces mêmes acteurs, notamment sur les volets de la santé et de l'innovation. Ce document, qui sera signé à la rentrée prochaine devrait permettre de rendre plus lisible et accessible l'action publique en direction des jeunes.

Consultez le document "La politique jeunesse du Conseil général des Landes"
> En version .pdf


Découvrez le reportage :
> En photos
> En vidéo


 

Aucun commentaire actuellement.

Laisser un commentaire

 

Voir toutes les actualités