Le Jour de la Nuit

Le Jour de la Nuit

14-10-2017 au 14-10-2017

Le Jour de la Nuit

Éteignons les lumières, rallumons les étoiles !

Le Jour de la Nuit est une opération de sensibilisation à la pollution lumineuse, à la protection de la biodiversité nocturne et du ciel étoilé.

Au programme : balades nocturnes ; observations des étoiles ; sorties nature et extinctions des lumières.

Le Jour de la Nuit, qu’est-ce que c’est ?

Ouvert à toutes et tous, le Jour de la Nuit est une manifestation nationale de sensibilisation à la pollution lumineuse, à la protection de la biodiversité nocturne et du ciel étoilé, coordonnée par l’association Agir pour l’Environnement.

Depuis 9 ans, l’événement rassemble une multitude d’acteurs (collectivités locales, associations, gestionnaires d’espaces naturels et citoyens) qui organisent des manifestations et animations dans les territoires, pour sensibiliser le grand public et les collectivités territoriales aux conséquences de la pollution lumineuse. 

Le Jour de la Nuit, c’est donc une façon de (re)découvrir la biodiversité nocturne et de retrouver le plaisir d’observer le ciel étoilé, tout en interpellant les collectivités et les citoyens pour attirer l’attention sur les conséquences de la pollution lumineuse. En rejoignant cette grande action festive et participative, les différents acteurs s’impliquent dans une grande marche vers la préservation de l’environnement, de la nuit et de la biodiversité tout en luttant contre le gaspillage énergétique.

Depuis sa première édition en 2009, le Jour de la Nuit a pu impulser des réflexions locales et voir des conséquences positives et durables dans les territoires. Plusieurs communes participantes ont ainsi engagé des diagnostics de leur éclairage public, leur permettant de mettre en place des actions concrètes pour réaliser des économies d’énergie et de communiquer auprès d’un public de plus en plus sensibilisé.

La pollution lumineuse, qu’est-ce-que c’est ? 

On parle de pollution lumineuse pour désigner les conséquences néfastes d’un éclairage artificiel excessif à la fois sur les écosystèmes et l’Homme.

Un tiers de la population mondiale ne voit plus la Voie Lactée. La nuit est en effet confrontée à la montée d’une pollution lumineuse issue d’une généralisation et d’une mauvaise utilisation de l’éclairage public. La France compte aujourd’hui 11 millions de points lumineux publics dont 40% concernent des infrastructures vieillissantes de plus de 20 ans estimées obsolètes. Les nombreux magasins et enseignes qui restent allumés tard dans la nuit, les publicités lumineuses, l’utilisation d’éclairages vétustes et énergivores, renvoyant la lumière vers le ciel et souvent inadaptés aux besoins réels des citoyens, participent à l’augmentation de cette pollution. Il est donc important de tendre vers un éclairage public durable qui respecte la biodiversité et l’environnement, réponde aux attentes de la population et intègre les enjeux énergétiques.

Les collectivités sont des actrices majeures dans la prise en compte de ces problématiques. En effet, à travers des actions de sensibilisation auprès des citoyens et la mise en place de mesures de réduction des impacts, les décideurs politiques locaux peuvent agir concrètement pour la préservation de l’environnement nocturne à travers une utilisation raisonnée de l’éclairage artificiel.

Site Internet le Jour de la Nuit
Agrandir la carte

Renseignements
Agir pour l’Environnement, coordinatrice du Jour de la Nuit :
2, rue du Nord – 75018 Paris
Tél. : 01 40 31 02 37
contact@agirpourlenvironnement.org
www.jourdelanuit.fr

Aucun commentaire actuellement.

Laisser un commentaire

 

Voir toutes les actualités