Fil Info

Fil Info

  • 25/02/2019 INFO AIR | FIN DE L'éPISODE DE POLLUTION AUX PARTICULES FINES DANS LES LANDES

    Mise à jour lundi 25 février 13h : l'épisode de pollution atmosphérique aux particules est terminé.

    Au regard des informations transmises par ATMO Nouvelle Aquitaine concernant la pollution atmosphérique aux particules en suspension (PM10), le Préfet des Landes a décidé ce 22 février 2019 de déclencher le second niveau du dispositif de gestion des épisodes de pollution : la procédure d’alerte.

    ► Recommandations sanitaires

    La pollution atmosphérique peut être à l’origine de la survenue de symptômes respiratoires (toux, essoufflement, majoration des crises d’asthme, etc.), d’irritations des yeux et de la gorge, mais peut aussi avoir des effets sur le système cardio-vasculaire.

    Population vulnérable et population sensible* :
    Évitez les déplacements sur les grands axes routiers et à leurs abords, aux périodes de pointe.
    Évitez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions), autant en plein air qu’à l’intérieur.
    En cas de gêne respiratoire ou cardiaque (par exemple: essoufflement, sifflements, palpitations) :
    – prenez conseil auprès de votre pharmacien ou consultez votre médecin ;
    – privilégiez des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d’effort ;
    – prenez conseil auprès de votre médecin pour savoir si votre traitement médical doit être adapté le cas échéant.

    Population générale :
    Réduisez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions).
    En cas de gêne respiratoire ou cardiaque (par exemple : essoufflement, sifflements, palpitations), prenez conseil auprès de votre pharmacien ou consultez votre médecin.

    * Cela concerne : les femmes enceintes, nourrissons et jeunes enfants, personnes de plus de 65 ans, personnes souffrant de pathologies cardio-vasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires, personnes asthmatiques, personnes se reconnaissant comme sensibles lors des pics de pollution et/ou dont les symptômes apparaissent ou sont amplifiés lors des pics.

    ► Recommandations comportementales à l'ensemble de la population

    Secteur des transports - Le préfet recommande :
    - de développer des pratiques de mobilité relatives à l’acheminement le moins polluant possible des personnes durant l’épisode de pollution : co-voiturage, utilisation de transports en commun, adaptation des horaires de travail, télétravail pendant la durée de l’épisode de pollution
    - aux autorités organisatrices de transports de faciliter ou de faire faciliter l’utilisation des parkings-relais de manière à favoriser l’utilisation des systèmes de transports en commun aux entrées d’agglomération
    - de promouvoir auprès des acteurs concernés l'humidification, l’arrosage ou toute autre technique rendant les poussières moins volatiles et limitant leur remise en suspension. Cette opération est recommandée aux abords des axes routiers ou dans tout autre lieu pertinent, soit avec récupération simultanée de ces poussières par aspiration ou par tout autre moyen, soit avec évacuation dans les eaux usées (après avoir vérifié l'horaire le plus pertinent pour cet arrosage et hors période de gel ou de restriction des ressources en eau
    - de sensibiliser le public aux effets négatifs sur la consommation et les émissions de polluants de la conduite "agressive" des véhicules ainsi qu’à l’intérêt d’une maintenance du véhicule
    - aux collectivités territoriales compétentes, de rendre temporairement gratuit le stationnement résidentiel.
    - aux autorités organisatrices de transports, de pratiquer ou de faire pratiquer des tarifs plus attractifs pour l’usage des transports les moins polluants (vélo, véhicules électriques, transports en commun,…)

    Secteur résidentiel et tertiaire - Le préfet recommande :
    - d’arrêter l’utilisation de certains foyers ouverts d’agrément, appareils de combustion de biomasse non performants ou groupes électrogènes ;
    - de maîtriser la température dans les bâtiments ;
    - d’utiliser des outils à main ou électriques (tondeuses, taille-haie…) lors de travaux d’entretien ou de nettoyage effectués par la population ou les collectivités locales à la place des machines thermiques,
    Il est rappelé l’interdiction du brûlage à l’air libre des déchets verts "feux de jardin" -y compris dans des incinérateurs.

    Secteur agricole et forestier - Le préfet recommande :
    - de reporter les activités de nettoyage de silo ou tout événement concernant ce type de stockage, susceptible de générer des particules, sous réserve que ce report ne menace pas les conditions de sécurité.

    ► Plus d'informations sur : www.atmo-nouvelleaquitaine.org

     

Voir tout le Fil info