A la découverte de la Haute Lande

La forêt des Landes de Gascogne est le plus grand massif forestier d’Europe, avec plus d’un million d’hectares. Elle est constituée principalement de pins maritimes plantés et exploités industriellement.

C’était, avant le XIXe siècle, un territoire marécageux où vivait une économie agropastorale d’autosubsistance s’exerçant grâce à un droit coutumier de libre parcours sur d’immenses parcelles de landes communales. Napoléon III et l’élite politique d’Aquitaine, désireux d’améliorer la valorisation économique de la région, vont profondément en bouleverser la physionomie.

Une loi de 1857 promulgue l’assainissement par drainage des landes communales, leur mise en vente progressive aux enchères et l’obligation de plantation d’essences forestières. Le pin, déjà présent à certains endroits, s’est ainsi généralisé et le territoire s’est privatisé à 90 %. Cette immense réforme a bien sûr provoqué des révoltes sociales paysannes. Les bergers et les agriculteurs subissaient déjà le statut précaire du métayage.

Malgré l’aspect global de monotonie paysagère d’une immense forêt mono spécifique la région révèle des aspects intimes de grande richesse : le sous-bois se colore de manière chatoyante du violet de la callune (bruyère), du jaune vif des ajoncs et genêts, du blond tendre de la molinie et du vert clair de la fougère ; les rivières et ruisseaux de la vallée de la Leyre aux eaux claires sont bordés de forêts galeries aux espèces variées d’aulnes, de saules, de chênes et sur les rives pousse l’osmonde royale, la plus majestueuse espèce de fougère ; enfin les « airials », lieux de vie de la société agropastorale traditionnelle encore intacts, avec leurs maisons landaises typiques à ossatures bois ou en garluche (matériau tiré de l’alios, pierre à concrétion ferrugineuse du sous-sol landais), caractérisent la région.

Marquèze, écomusée du Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne, au village de Sabres, est un condensé de toutes ces richesses.

Visualiser la carte du secteur.

Rando guide en vente dans les offices de tourisme, librairies et maisons de la presse (2 €).