Un collégien, un ordinateur portable

Pack XL Jeunes Landes

Un collégien, un ordinateur portable

Faire du collège un lieu de vie et assurer le quotidien des collégiens
et de la communauté éducative

Compétence première du Département en matière d’éducation, les collèges publics font l’objet d’une action continue et conséquente dont les principaux axes sont :

Construire des collèges à taille humaine, innovants et évolutifs pour répondre
à l'évolution démographique, et rénover les bâtiments existants

Les collèges des LandesLe Département des Landes dépense 88 €/habitant, contre 77 € en moyenne au niveau national (Source : direction générale des collectivités locales, décembre 2022). 17 600 élèves sont scolarisés dans les 39 collèges publics landais. 

Il a élaboré et approuvé un programme prévisionnel d’investissement (PPI) pour la période 2021-2026. Véritable outil de planification pluriannuelle et volet majeur du projet éducatif départemental, il définit notamment la localisation des établissements, leur capacité d’accueil, leur secteur de recrutement et le mode d’hébergement des élèves.

Ce programme permet de reconduire les principes généraux déclinés dans le précédent PPI, notamment :
► des investissements s’inscrivant dans une organisation globale et cohérente à laquelle la communauté éducative est associée et tenant compte des effets directs sur l’organisation du transport scolaire et de la sectorisation ;
► un engagement pour des constructions modernes, à taille humaine (450 élèves) ; évolutives (extensibles à 600 élèves) ; respectueuses de l'environnement ; rationnelles, simples et conviviales répondant ainsi aux impératifs pédagogiques ; tout en veillant à la maîtrise budgétaire des opérations.
► une programmation annuelle des travaux de maintenance ayant pour objet une mise en conformité des bâtis par rapport aux nouvelles normes (hygiène, sécurité…) et la pérennité du patrimoine départemental.

Soutenir les programmes d’équipement et le fonctionnement des collèges

Pour la maintenance (entretien courant) des bâtiments, le Département affecte pour chaque établissement un personnel technique dédié à cette mission, et met en œuvre un dispositif incitatif permettant une prise en charge directe des dépenses réalisées par l’établissement lui-même.

Afin de favoriser l’achat d’équipements (380 000 € en 2023) par les établissements, en particulier pour l’amélioration des conditions de travail des personnels suite à études ergonomiques, le Département met en œuvre un dispositif de co-financement avec des niveaux d’intervention bonifiés selon la situation financière de chaque collège.

Favoriser la création d’équipements sportifs à usage prioritaire des collèges

Pour optimiser l’utilisation de ces équipements publics coûteux qui peuvent servir aussi bien à l’enseignement au collège ou à l’école que, dans d’autres créneaux horaires, à la pratique des clubs locaux, le Département privilégie le partenariat avec les Communes.

Ainsi, l’action du Département se traduit par l’application du règlement d’aide à la réalisation d’équipements sportifs à l’usage prioritaire des collèges, à destination des communes ou structures intercommunales qui s’engagent, pendant 15 ans, à mettre leurs installations sportives à la disposition gratuite et prioritaire du collège de leur territoire.

Concernant les piscines, avant 2023, l’intervention du Département consistait en une participation financière au fonctionnement des structures gestionnaires pour l’accès des élèves de 6èmes, ce niveau étant intégré au Cycle 3 (cm1, cm2 et 6ème) qui concerne le « savoir-nager » à acquérir par les élèves.

En 2023, le niveau d’aide du Département pour les équipements sportifs communaux/intercommunaux à usage prioritaire des collèges a considérablement été augmenté. Aussi, le Département a décidé de créer un plan piscines (aide à l’investissement) pour renforcer l’accès des 6èmes à ces équipements dans le cadre de l’EPS.

Consolider l’organisation (formation, suivi médical) et la qualité de service
des agents départementaux intervenant sur l’entretien et la maintenance
des bâtiments, ainsi que sur la restauration scolaire

L’objectif d’une restauration scolaire de qualité et accessible à tous est poursuivi :

► Perfectionnement, dans l’ensemble des collèges, de l’utilisation du logiciel de gestion de la restauration scolaire Webgerest, qui intègre notamment les fonctions liées au suivi de la Loi Egalim ;
► Poursuite de l’accompagnement des collèges par l’unité « Restauration du Département » : recours aux produits locaux, optimisation de l’organisation des services de restauration ;
► Renforcement des formations et ateliers culinaires à destination des agents intervenant en restauration, instauration de réunions trimestrielles par zone pour favoriser l’échange et la transversalité entre responsables de production ;
► Animation et prospection autour de la plateforme d’approvisionnement Agrilocal40 ;
► Labellisation « Ecocert en cuisine » 
► Réflexion poursuivie pour la création de groupements de commandes.

Le Plan de prévention et de gestion des déchets « L’Éco-Tribu, mon collège passe au vert » comporte notamment un important volet sur la lutte contre le gaspillage alimentaire. Mis en oeuvre depuis 2016, il a montré toute son efficacité dans les 25 établissements engagés dans la démarche.

En complément, le Département a souhaité y intégrer deux thématiques liées d’une part aux objectifs portés par le Plan alimentaire départemental territorial (PADT) « Les Landes au menu ! » et d’autre part à la stratégie départementale de la transition énergétique des Landes :
► la consommation d’eau et son potentiel de réduction qui présente plusieurs intérêts (économique, écologique et social) ;
► la sobriété énergétique liée aux obligations de l’Éco-Décret tertiaire.

Un livre de recettes est édité à destination des familles à l’occasion de la rentrée 2023, afin de mettre en avant, pour chaque établissement, une recette emblématique servie régulièrement aux élèves par les cuisiniers des collèges.

Créer un environnement éducatif numérique avec le dispositif
« un collégien, un ordinateur portable »

Premier département français à doter ses collégiens d’un ordinateur portable, les Landes poursuivent cette politique d'équipement individuel dans les collèges publics.

Le Conseil départemental acquiert, entretient et remplace un ensemble de plus de 22 950 équipements informatiques, matériels de visualisation collective et matériels réseaux, mais également des logiciels, ressources et assistance et accompagnement à ces matériels.
Propriété du Département, ils sont mis à disposition des utilisateurs des collèges publics, pour une année scolaire ou davantage :

► 11 750 équipements individuels mobiles pour tous les élèves (4e et 3e) et leurs enseignants dans les 39 collèges publics et dans 13 collèges pour toutes les classes de 5e. Trente-sept collèges ont fait le choix des ordinateurs portatifs. Deux établissements ont préféré faire le choix de tablettes tactiles en 5e, 4e et 3e. Tous ces équipements vont et viennent chaque jour de la maison au collège ;
► Sur les ordinateurs portatifs, le Département installe une suite documentaire, des logiciels et des ressources pluridisciplinaires, des animations scientifiques, une suite bureautique, soit plus d’une soixantaine d’applications ;
► Toutes les salles de classe de tous les collèges publics sont équipées d'outils de visualisation collective (vidéoprojecteur, tableau blanc interactif et visualiseur numérique) dans un double objectif d’allégement du cartable et d’utilisation collective et projetable de « ressources papiers » ;
► Toutes les tables de toutes les salles de classe sont reliées à des prises électriques et à un réseau informatique ; Le Département a doublé ce réseau informatique filaire, d’un réseau Wifi, lui-même connecté à des équipements réseaux, qui mène notamment à un serveur par établissement ; les liaisons internet fibrées sont dimensionnées au prorata du nombre de machines raccordées ;
► Tous les matériels et réseaux informatiques sont maintenus et réparés dans l’enceinte de l’établissement ; le Département assurant, par ailleurs, un renouvellement régulier des équipements individuels mobiles comme des matériels installés à demeure dans les collèges publics ;
► enfin, le Département emploie, dans le cadre de l’assistance aux utilisateurs et des prises en main de terrain,  23 animateurs-formateurs-techniciens informatique en collèges (AFTIC), répartis dans les 39 collèges publics, qui gèrent le réseau du collège, le parc des équipements informatiques, et accompagnent techniquement les utilisateurs. Ils organisent et animent également des actions de formation auprès des enseignants et personnels administratifs des collèges pour les aider à développer les pratiques numériques dans l'établissement.

Afin d’accompagner davantage les élèves, futurs citoyens, au développement de leur esprit critique face à la multiplicité des sources d’informations et des moyens de communication, le Département s’engage sur la voie de l’Education aux Médias et à l’Information, en lien avec les établissements et les associations concernées. Un des objectifs de l’opération étant de promouvoir les bonnes pratiques du numérique et le bon usage de ses outils.
 

Le saviez-vous ?

Depuis la rentrée scolaire de septembre 2001, plus de 94 000 collégiens ont bénéficié du prêt d’un ordinateur portable et de ses ressources pédagogiques associées.

Assurer le transport des collégiens et favoriser la mobilité

Dans les Landes, territoire essentiellement rural, les caractéristiques du transport scolaire (maillage territorial, gratuité) font partie intégrante du Projet éducatif global du Conseil départemental, et sont pour partie liées à sa compétence relative aux secteurs de collèges, qu’il définit en concertation avec l’Éducation Nationale et la communauté éducative.

Plus de 23 000 élèves empruntent les transports scolaires gérés par la Région Nouvelle-Aquitaine et plusieurs groupements de communes. Depuis 2019, le Conseil départemental a choisi de prendre en charge le coût de la gratuité (prix de l'abonnement) pour les élèves ayant droit au transport scolaire.

Ceci représente une économie moyenne de l’ordre de 80 € par élève ; un budget de près de 2 M€/an pour le Département.

Pour les non-ayant droits, le Département a également mis en place une aide aux élèves internes pour le transport de fin de semaine consistant en l'application de tranches de réduction sur le coût réel annuel de transport dans la limite de 900 €. Sous conditions de ressources, cette aide permet d'appliquer une gratuité totale pour les internes utilisant les circuits scolaires.

Dans le cadre du pack XL jeunes, une aide au permis de conduire peut être accordée aux jeunes au titre d'un engagement citoyen.


Consulter la carte des collèges publics landais
 


Les secteurs de recrutement
 

Depuis 2004, le Conseil départemental définit les secteurs de recrutement des collèges.
L’affectation à un collège dépend de l’adresse de l’élève.

Des modifications de secteurs interviennent en fonction des évolutions démographiques et de la création de nouveaux établissements. Ces modifications sont réalisées dans le cadre d’une concertation, avec le Conseil départemental de l’Éducation Nationale (CDEN) notamment, qui est sollicité pour avis et qui permet l’expression des représentants du personnel, des collectivités et des usagers (parents d’élèves).

Les dérogations aux affectations prévues par les secteurs de recrutement sont possibles sous certaines conditions ; elles sont accordées et gérées par la Direction des Services départementaux de l’Éducation Nationale.