1 200 collégiens supplémentaires dans les Landes en 2020

1 200 collégiens supplémentaires dans les Landes en 2020

20-06-2014

1 200 collégiens supplémentaires dans les Landes en 2020

A la rentrée de septembre 2013, 18 700 élèves démarraient une nouvelle année scolaire dans les collèges des Landes, publics ou privés sous contrat. Ils seront près de 20 000 en 2020. C'est ce que révèle une étude de l'Insee commandée par le Conseil général des Landes et dévoilée vendredi dernier à l'Hôtel du Département.

Avec le gain de 1200 élèves supplémentaires en 7 ans, soit l'équivalent de trois collèges de taille moyenne, la croissance du nombre de collégiens entre 2013 et 2020 serait comprise entre 5,7% et 6,8%.
Elle serait très forte jusqu'en 2015, conséquence de l'arrivée aux âges collégiens des enfants nés lors du pic de naissances de l'an 2000. La baisse de fécondité des années suivantes explique une quasi-stabilité entre 2015 et 2017.
La croissance reprendrait à partir de 2017 sur une rythme toutefois moins soutenu que celui du début de période.

Forte croissance du côté de Dax et Biscarrosse

La croissance du nombre de collégiens ne serait pas uniforme dans tout le département. Elle serait plus forte dans le sud et le nord-ouest, qui gagneraient environ 300 élèves. Ces secteurs comprennent notamment les cinq collèges publics de l'agglomération dacquoise et les deux collèges de Biscarrosse. Au nord-ouest, la population collégienne augmenterait principalement sous l'effet d'arrivées de familles avec enfants, en particulier en provenance de Gironde. Chaque année, une cinquantaine de collégiens serait issue de ce flux migratoire.
Au nord-est et au sud-est, l'accroissement naturel moyen du nombre de collégiens serait proche de la moyenne départementale. Leur effectif augmenterait d'un peu plus d'une centaine d'élèves à l'horizon 2020. Précisions que dans ce secteur, l'ouverture d'un nouveau collège est prévue en 2015 à Labrit.
La progression du nombre de collégiens serait bien plus modeste au centre et au sud-ouest du département. Dans l'agglomération montoise par exemple, les cinq collèges publics gagnerait moins d'une centaine d'élèves en sept ans. Selon l'Insee, la croissance dans ce secteur seraient entièrement due à l'augmentation du nombre de naissances. En effet, il partirait autant de jeunes de moins de 14 ans qu'il en arriverait.

Essor démographique des Landes

La croissance du nombre de collégiens est bien sûr à mettre en relation avec l'essor démographique des Landes. C'est le 4ième département métropolitain affichant la plus forte croissance de population entre 1999 et 2010 (+1,47% par an). Une progression dûe à l'excédent migratoire, le solde naturel étant quasi nul.
Les entrants dans le département sont essentiellement , aux côtés des jeunes retraités, des familles avec des enfants de moins de 10 ans, qui sont ou seront bientôt des collégiens. " L'accroissement du nombre de collégiens conditionne notre politique en matière d'investissement et notamment de construction d'établissements" relève Henri Emmanuelli, président du Conseil général.
Après le 38ième collège public, qui ouvrira à Labrit à la rentrée de 2015, le Département a en effet décidé la création des 39ième et 40ième collèges, d'ici à 2020. Des collèges à dimension humaine, qui auront une capacité d'accueil de 450 à 600 élèves.


> Consulter l'étude INSEE

Découvrir le reportage :
> En vidéo
> En photos


Renseignements
Direction de l'Education, de la Jeunesse et des Sports
education@cg40.fr
Tél. : 05 58 05 40 40

Aucun commentaire actuellement.

Laisser un commentaire

 

Voir toutes les actualités