Abbaye d'Arthous - Hastingues

Abbaye d'Arthous - Hastingues

Abbaye d&aposArthous - Hastingues

Bienvenue à l’Abbaye d’Arthous !

Nichée aux confluences des Landes, du Pays basque et des gaves réunis, l'abbaye d'Arthous vous propose une escale hors du temps. 

Fondée au 12e siècle, l’abbaye est habitée par des chanoines prémontrés jusqu’à la Révolution, puis transformée en exploitation agricole avant de devenir monument historique.

Aujourd’hui site départemental dédié au patrimoine, Arthous vous ouvre ses portes pour vous raconter ses multiples vies... Dans un écrin de verdure, découvrez un monument du Moyen Age où se côtoient la beauté de la pierre et un parcours de visite adapté aux familles.

Abbaye d Arthous © Y.Veron

On s’émerveille devant le décor des 59 modillons et 9 chapiteaux sculptés d'animaux fantastiques, de personnages et de symboles de l’art roman, l’un des plus beaux des Landes

 

Musée Arthous 

On prend le temps et on se laisse porter à travers un parcours historique où maquettes et bornes interactives composent une halte ludique pour les enfants

 

L Abbaye d Arthous accueille le festival Parade des 5 sens © S.Zambon | Dpt40
 
On partage enfin des rendez-vous insolites : visites thématiques, rencontres scientifiques, spectacles ou ateliers.

 

Découvrez l'histoire de l'Abbaye en cliquant ici !

Les premières traces d’occupation humaine dans le Pays d’Orthe remontent à la période préhistorique. Des abris découverts à la falaise du Pastou ont révélé que les Hommes (vers 12 000 ans avant J.C) y traquaient les animaux, en particulier les troupeaux de grands herbivores, pour se nourrir. A l’époque romaine, une voie antique traverse le Pays d’Orthe, reliant l’Aquitaine à la péninsule ibérique. De vastes villas gallo-romaines (IIIe-VIe siècles) ornées de mosaïques s’implantent le long du Gave d’Oloron sur la commune de Sorde-l’Abbaye. Durant le Moyen-Âge, une activité économique importante naît avec le développement des routes de pèlerinage vers Saint-Jacques-de-Compostelle. De nombreuses abbayes fleurissent le long du chemin de pèlerinage.

C’est au cœur de ce territoire que l’abbaye d’Arthous est fondée en 1167, par les religieux prémontrés de la Case Dieu près d’Auch. Prospère jusqu’au XVIe siècle, l’Abbaye tombe en ruines lors de la guerre avec l’Espagne et les guerres de religion.

Les bâtiments conventuels sont reconstruits et agrandis aux XVIIe et XVIIIe siècles, mais la vie religieuse se détériore peu à peu et, en 1766 l’évêque de Dax estime inutile de maintenir une abbaye qui n’a plus que cinq chanoines. Devenue bien national pendant la Révolution, l’abbaye est vendue le 14 mai 1791, avec ses métairies et terres. L’acheteur, un particulier, transforme l’église et ses bâtiments en exploitation agricole.

L’église est classée Monument Historique en 1930 et les bâtiments abbatiaux en 1969. En 1964, la dernière propriétaire Yvonne Lévêque de Villemorin, fille du baron d’Artigues, en fait don au Département des Landes.

Arthous reprend vie en 1974, sous l’égide de R. Arambourou, avec la création du musée départemental d’archéologie avant de devenir Centre départemental du patrimoine en 2003. Aujourd’hui en grande partie restauré, le monument est un espace départemental dédié au patrimoine qui programme expositions, rencontres culturelles et scientifiques, animations pédagogiques.

Parcours permament "Il était une fois Arthous"

Dans les batiments conventuels, les anciennes cellules des Chanoines présentent les 800 ans de l’histoire du monument, depuis sa fondation jusqu'à sa réouverture en 2003, en retracant les étapes de sa sauvegardre et de sa restauration.

Il était une fois Arthous   Il était une fois Arthous   Il était une fois Arthous

Les origines

En 2021, l'Abbaye d'Arthous met à l’honneur les collections qui ont donné naissance au musée. Les exceptionnelles sculptures de chevaux préhistoriques dont elle est dépositaire font l’objet d’une exposition de photographies et d’un nouvel espace de valorisation : la salle des trésors.

Chevaux de Duruthy - photo de Claire Artemyz

Exposition "Au grand galop. Duruthy et l'art des origines" - Jusqu'au 15 novembre 2021

Atypique dans le monde de la photographie, Claire Artemyz explore l'identité humaine et s'interroge sur les origines de l'homme, portant un regard singulier sur les objets de la Préhistoire.
L’exposition, installée dans l’église, réunit une vingtaine de ses photographies consacrées aux origines de l’art, mettant la collection départementale de Duruthy en perspective avec les autres collections et grands sites magdaléniens des Pyrénées.
Ses plans resserrés et une utilisation minutieuse du clair-obscur subliment le choix des matières et les gestes opérés par les artistes du Paléolithique, nous plongeant dans un univers mystérieux et onirique, pour un dialogue intime entre l’art et la science.

La salle des trésors - À partir du 19 septembre 2020

Considérées comme les fleurons de la collection départementale, les trois sculptures de chevaux issues de l’abri Duruthy à Sorde-l’Abbaye, attribuées au Magdalénien moyen et datées d’environ 17 000 ans avant le présent, seront exposées dans l’ancienne chapelle privée de l’abbé.
La scénographie qui fait se rencontrer oeuvres originales et photographies contemporaines invite à l’émotion pour mieux appréhender ces chefs-d’œuvre de l’art mobilier paléolithique après leurs présentations au British Museum (Angleterre) et à Santander (Espagne).

Informations pratiques

Abbaye fermée

Conformément aux directives gouvernementales de lutte contre la propagation du Covid-19, l'Abbaye d'Arthous est fermée jusqu'à nouvel ordre.


Site départemental de l’Abbaye d’Arthous

785, route de l’Abbaye | 40300 Hastingues
Tél. : 05 58 73 03 89
arthous@landes.fr
► Rejoignez-nous sur 


Agrandir le plan