Fil Info

Fil Info

  • 17/04/2018 INFO ROUTES | ACCIDENT DE LA ROUTE SUR LA RD 366 ENTRE SAUBRIGUES ET BéNESSE-MAREMNE

    Mise à jour 12h : la déviation est levée.

    Le service des routes départementales des Landes informe d'un accident de poids-lourd sur la RD 366 entre Saubrigues et Bénesse-Maremne.
    Une déviation a été mise en place dans les deux sens de circulation :
    ► RD 54 puis RD 112 puis RD 810

    Consultez la carte des Infos routes


    ► Agrandir la carte

  • 06/04/2018 INFO RANDO | INTERDICTION DE CIRCULATION SUR LA VOIE VERTE ADOUR MARITIME

    Considérant le risque que constituent pour la sécurité publique, les travaux d’entretien végétal de la Voie Verte Adour Maritime par l’entreprise Pecastaings Paysages, la circulation de tous les usagers (cyclistes, piétons, cavaliers) est interdite sur la Voie Verte Adour Maritime sur l’ensemble de son linéaire, du 12 au 17 avril 2018 de 7h à 19h, à l’exception des agents du Département, gestionnaire de la Voie Verte, des services de secours et des entreprises dûment autorisées ou mandatées par les services du Département concernés.

    Consulter l'arrêté

  • 06/04/2018 INFO RANDO | INTERDICTION DE CIRCULATION SUR LA VOIE VERTE DE CHALOSSE

    Considérant le risque que constituent pour la sécurité publique, l’état et l’instabilité du talus de la Voie Verte de Chalosse sur la Commune de Montfort-en-Chalosse et donc la nécessité de proroger jusqu’au 31 décembre 2018, la circulation de tous les usagers (cyclistes, piétons, cavaliers) est interdite sur la Voie Verte de Chalosse entre la Route de Broy, Commune de Nousse et l’aire de repos de Montfort-en-Chalosse, jusqu’au 31 décembre 2018 inclus à l’exception des agents du Département, gestionnaires de la Voie Verte, des services de secours, des entreprises dûment autorisées ou mandatées par les services du Département concernés, ou dans le cadre d’autorisation dérogatoire accordée par le Département à titre exceptionnel et ponctuel.

    Consulter l'arrêté

  • 29/03/2018 REVENU DE BASE: DONNEZ VOTRE AVIS

    Ce jeudi 29 mars, 13 départements dont les Landes se sont réunis à la Fondation Jean-Jaurès à Paris pour approfondir la réflexion sur leur volonté d’expérimenter le revenu de base sur leurs territoires.
    Pour recueillir l’opinion des citoyens sur le sujet, les départements engagent des modes de consultation variés, comme le recours à des panels citoyens. Ils lancent aujourd’hui une enquête sur internet à l’adresse :

    ► monavissurlerevenudebase.fr

    Cette enquête vise à faire participer les citoyens sur des points clés qui conditionneront l’expérimentation, tout en présentant pour chaque item les enjeux du revenu de base. Les internautes sont invités à se positionner, par exemple, sur la pertinence d’ouvrir ce dispositif aux jeunes qui n’ont pas aujourd’hui droit au RSA et dont le taux de pauvreté avoisine les 24%, sur le montant de ce revenu, sur les allocations à fondre dans le dispositif ou sur les conditions d’accès (obligation de recherche d’emploi, notamment).
    Les enseignements tirés de ce questionnaire permettront aux départements volontaires de mieux cerner les attentes de leurs concitoyens. Ces retours les aideront à définir le modèle de revenu de base à expérimenter. Les résultats de l’enquête seront présentés lors d’un grand colloque à Bordeaux le 7 juin 2018.

  • 26/03/2018 INFO ROUTES | ÉTAT DES ROUTES DéPARTEMENTALES INONDéES

    Le service des routes départementales informe sur la situation des routes impactées par des inondations.

    - LUNDI 26 MARS À 15H30 -

    Secteur de Soustons

    Routes barrées :
    - RD 345 à Saint-Jean-de-Marsacq entre la RD 817 et la RD 12
    - RD 362 à Biaudos entre la RD 817 et la RD 154

    Consultez la carte des Infos routes


    ► Agrandir la carte

  • 23/03/2018 COLLèGES DE SAINT-PAUL-LèS-DAX : DES MOYENS PéRENNISéS

    Alertés par la communauté éducative sur l’insuffisance des moyens d’encadrement et de surveillance au collège Danielle Mitterrand à Saint-Paul-lès-Dax, Xavier Fortinon, le président du Conseil départemental, Cathy Delmon, maire de Saint-Paul-lès-Dax et conseillère départementale, Henri Bedat, conseiller départemental, avait relayé auprès de l’Inspection d’Académie la demande d’affectation pérenne de personnels.
    Une démarche appuyée par le député Boris Vallaud, la sénatrice Monique Lubin et le sénateur Eric Kerrouche. " C’est donc avec satisfaction que nous avons appris  la décision du directeur académique de porter le contingent de CPE à deux postes aux collèges Danielle Mitterrand et Jean Moulin et de pérenniser le poste d’assistant d’éducation octroyé au collège Danielle Mitterrand en novembre 2017" ont réagi les élus dans un communiqué.

  • 15/03/2018 APPEL à PROJET MéDICO- SOCIAL | CRéATION D'UNE MAISON D'ACCUEIL TEMPORAIRE POUR PERSONNES AGéES

    Création d'une maison d'accueil temporaire pour personnes agées de 17 lits d'hébergement temporaire et de 10 places d'accueil de jour.

    L'appel à projet vise la création d'une Maison d'Accueil Temporaire (M.A.T.) pour personnes âgées. Il concerne l'agglomération de Dax et plus largement le territoire de proximité Sud-Landes, défini comme prioritaire par le SROMS de l'ARS Aquitaine 2012-2016 (fiche action 1.3/4.1), et au schéma landais en faveur des personnes vulnérables 2014-2020, ainsi que dans le cahier des charges (annexe 1).

    Consultez et/ou téléchargez :
    - Avis d'appel
    - Arrêté 1
    - Arrêté 2

    Sur demande formulée auprès de la Délégation Départementale des Landes et de la Direction de la Solidarité Départementale des Landes, le cahier des charges pourra également être transmis par mail ou par courrier dans un délai de 8 jours suivant la demande (article R.313-4-2 du CASF).

    Demande d'informations complémentaires par les candidats (Art R. 313-4-2 CASF)
    Des précisions complémentaires pourront être sollicitées par les candidats jusqu'au 7 mai 2018 au plus tard, par messagerie aux adresses suivantes (article sollicitées par R.313-4-2 du CASF) : ars-dd40-pole-territorial-parcours@ars.sante.fr et solidarité@landes.fr

    Une réponse sera apportée à l'ensemble des candidats par le biais d'une foire aux questions qui sera mise en ligne sur le site internet de l'Agence Régionale de Santé à l'adresse suivante : www.nouvelle-aquitaine.ars.sante.fr

    Calendrier de l'appel à projet n°2018- Landes-01 :
    Date limite de dépôt de précisions : 7 mai 2018
    Date limite de dépôt des candidatures : 15 mai 2018
    Date limite de notification des décisions : 15 septembre 2018

  • 14/03/2018 VOTE DU BUDGET PRIMITIF 2018

    Le Conseil départemental des Landes se réunira les lundi 26 et mardi 27 mars 2018 à partir de 9h30 pour examiner les dossiers relatifs au Budget Primitif 2018 du Département.

    Pour assister à cette session, il faut se présenter à l’accueil de l’Hôtel Planté à Mont-de-Marsan. Le nombre de place est limité.

  • 14/03/2018 INFO ROUTES | TRAVAUX DE SéCURISATION ROUTIèRE DE LA SORTIE DU CENTRE COMMERCIAL GRAND MOUN à SAINT-PIERRE-DU-MONT - DIRECTION AGEN

    - Mise à jour du 23 mars à 9 h - 
    Les travaux sont achevés et la circulation est rétablie sur la bretelle.

    - Information du 14 mars -
    A compter du lundi 19 mars, le Conseil départemental des Landes va engager des travaux pour modifier la bretelle de sortie du centre commercial Grand Moun, et ainsi améliorer les conditions d’insertion des véhicules sur la rocade de Mont-de-Marsan en direction d’Agen.

    Après un travail partagé avec les Services de Police et l’Agglomération du Marsan, les services du Conseil départemental des Landes vont procéder à une semaine de travaux à compter du lundi 19 mars (sauf conditions météorologiques défavorables). Ces aménagements permettront d’élargir la bretelle en la rendant plus rectiligne, l’alignement droit passera ainsi de 40 mètres à 80 mètres.

    L’élargissement de la voie d’insertion et l’éloignement des glissières de sécurité supprimeront l’impression d’urgence à s’insérer que pouvaient ressentir les usagers.

    Travaux

    Les phases de cette semaine de travaux sont :
    ► Dépose des glissières de sécurité existantes ;
    ► Confortement de la chaussée et élargissement de la bretelle du côté de l’ouvrage SNCF existant ;
    ► Repose des glissières de sécurité ;
    ► Peinture des lignes au sol.

    Déviation

    La bretelle étant fermée pendant toute la durée des travaux, jour et nuit, une déviation est mise en place :
    ► Avenue de Sailhes > D624 > Rond-point de Grenade-sur-l’Adour > Agen
    (consulter le plan de déviation en pdf)

    Consultez la carte des Infos routes


    ► Agrandir la carte

  • 12/03/2018 RéACTION DE XAVIER FORTINON AU DéCèS DE MARIE APATHIE

    " C'est avec beaucoup de tristesse que j'ai appris le décès de Marie Apathie. Même si nous ne partagions pas les mêmes idées, j'ai toujours eu du respect pour la sincérité de son engagement, que ce soit à Dax ou dans ses fonctions de maire de Saint-Vincent-de-Tyrosse.
    C'était une femme politique chaleureuse et déterminée, qui jusqu'au bout aura lutté avec courage contre la maladie.
    En mon nom propre et au nom du Département des Landes, je voudrais adresser à sa famille et à ses proches mes plus sincères condoléances.

    Xavier Fortinon, Président du Conseil départemental des Landes

     

  • 09/03/2018 CARTE SCOLAIRE : LE DéPARTEMENT VOTE CONTRE

    Le projet de carte scolaire pour le premier degré, présenté ce jour en Conseil départemental de l’éducation nationale (CDEN) prévoit la fermeture de 13 classes pour 5 ouvertures, soit un solde négatif de – 8 classes, sachant qu’une fermeture de classe supplémentaire reste pour l’heure gelée. Les représentants du  Département ont voté contre ce projet dont les orientations suscitent auprès des communes et des parents d’élèves de nombreuses inquiétudes, explique Xavier Fortinon dans un communiqué.

    Parce qu’il n’y a pas assez de création de postes, trois seulement sont prévues à la rentrée prochaine, l’Inspection académique n’a pas d’autre choix que de supprimer des classes pour déployer les dispositifs particuliers et tenir les promesses de dédoublement de CP", poursuit le président du Conseil déparremental. C’est une rupture avec la situation que nous avons connue ces cinq dernières années. Entre 2013 et 2017, 91 postes ont été créés dans les Landes alors que sur la période les effectifs ont légèrement diminué. Mais cela a permis d’assurer la scolarisation des enfants de moins de 3 ans (+ 5 postes), de garantir des remplacements (+ 25 postes), l’accompagnement des enfants en situation de handicap (+13 postes) et le dispositif plus de maître que de classes (+13 postes). Les écoles rurales ne doivent pas devenir des variables d’ajustement.

    Ces cinq dernières années, à la demande du Département, le taux d’encadrement des écoles landaises a été très nettement amélioré : Le nombre d’enseignants pour 100 élèves  a ainsi été porté de 5,16 à 5,38, taux supérieur de + 0,7 à la moyenne académique. Les orientations de l’Etat pour 2018 viennent altérer cette dynamique. Si le taux d’encadrement landais progressera encore en 2018, c’est désormais à un rythme inférieur à celui de la moyenne académique. A l’exception de la Gironde, tous les autres départements de l’Académie disposeront en 2018 d’un taux d’encadrement supérieur à celui des Landes. Nous risquons donc d’accuser un nouveau retard alors que l’INSEE prévoit +20% de jeunes landais d’ici 2040.

    Voilà pourquoi le Département a voté contre ce projet de carte scolaire et que nous demandons à l’Etat de revoir sa copie.

  • 23/02/2018 APPEL DES SOCIO-PROFESSIONNELS ET éLUS LANDAIS EN FAVEUR DE LA LGV SUD EUROPE ATLANTIQUE

    Réunis dans les locaux de la CCI à Mont-de-Marsan, les représentants des chambres consulaires et les élus landais dont le Président du Département Xavier Fortinon ont affiché leur mobilisation en faveur de la LGV Sud-Europe-Atlantique et des dessertes de Mont-de-Marsan et Dax en direction de l'Espagne.
    Voici leur déclaration commune avec la liste des signataires

  • 15/02/2018 UNE MOTION POUR DéFENDRE L’AVENIR DU TRIBUNAL DE DAX

    Les élus de l'Assemblée départementale ont voté le 9 février, à l'issue du débat d'orientations budgétaires, un vœu demandant « solennellement le maintien, dans toutes ses attributions actuelles, du Tribunal de Grande Instance de Dax ».
    Un rapport, remis le 15 janvier à la garde des Sceaux dans le cadre de la proposition de loi pour le redressement de la justice, préconise la création d'un tribunal départemental unique de première instance. Dans les Landes, l'application d'une telle loi conduirait à la transformation du TGI de Dax en un « tribunal de proximité ».
    Le vœu a été voté très largement, malgré trois abstentions dans les rangs de l'opposition.

     

  • 09/02/2018 LGV : APPEL à UNE MOBILISATION UNITAIRE

    Lors du débat d’orientations budgétaires au Département, Xavier Fortinon a proposé que le Conseil départemental, mais aussi l’ensemble des parlementaires, les deux présidents d’Agglomération et les représentants des forces économiques des Landes, demandent collectivement une audience à la ministre des Transports, Elisabeth Borne, pour plaider la cause de la LGV Bordeaux-Dax. Unanimité de l'Assemblée. Alors que dans un sondage, les habitants de la région plébiscite la LGV au sud de Bordeaux, un rapport remis au gouvernement préconise de repousser la section Bordeaux-Dax à plus de vingt ans. Inacceptable pour Xavier Fortinon et beaucoup c'élus landais.

  • 02/02/2018 LGV BORDEAUX-DAX : UN RAPPORT "INACCEPTABLE"

    Dans un communiqué de presse, Xavier Fortinon, le président du Conseil départemental des Landes, Renaud Lagrave, vice-président de la Région Nouvelle Aquitaine, Elisabeth Bonjean, présidente du Grand Dax et maire de Dax, le député Boris Vallaud, la sénatrice Monique Lubin et le sénateur Eric Kerrouche ont réagi au rapport Duron sur les infrastructures, remis jeudi 1er février à la ministre des Transports.
    Ce rapport préconise de repousser l'aménagement de la ligne LGV Bordeaux-Dax à dans 20 ans au moins. Inacceptable pour les élus landais. Voici la teneur de ce communiqué.

    Le rapport du Conseil d’orientation des infrastructures, remis cet après-midi au gouvernement, propose de repousser le début de l’aménagement de la LGV Bordeaux-Dax à un horizon incertain, au-delà de 20 ans.
    C’est une remise en cause inacceptable du projet GPSO et un coup de canif dans les engagements de l’Etat et de la SNCF.
    C’est surtout un mauvais coup porté aux Landes et à tout le sud de la Nouvelle-Aquitaine.
    Faut-il se résoudre à ce qu’entre la péninsule ibérique et le nord de l’Europe, notre section au sud de Bordeaux soit l’une des dernières à ne pas être à grande vitesse ? Clairement, non.
    Ce qui est en jeu, c’est l’attractivité et le développement économique de notre territoire, ce sont des perspectives réelles de croissance et d’emplois, c’est la lutte contre le réchauffement climatique, mais aussi la sécurité des populations confrontées chaque jour sur nos routes à des flux incessants de camions en transit.
    L’absence d’une nouvelle ligne empêchera la montée en puissance du trafic de fret et le développement des liaisons de proximité en TER. Depuis le 2 juillet, date d’arrivée de la LGV à Bordeaux, le trafic des trains du quotidien a été multiplié.
    En signant la déclaration d’utilité publique de GPSO, Alain Vidalies, alors ministre des Transports, avait pris, lui, la mesure de ces enjeux.
    Si le gouvernement actuel suit à la fin du mois les préconisations de ce rapport, il fera le choix de l’abandon des territoires.
    Aussi nous appelons l’ensemble des élus à se mobiliser pour que nous obtenions cette LGV. Et notamment ceux de la majorité gouvernementale qui n’ont de cesse de répéter qu’ils défendent à Paris les dossiers landais.

1 2 3 4 5 6 7 > >>