Biosécurité : H.Emmanuelli souhaite une action exemplaire

Biosécurité : H.Emmanuelli souhaite une action exemplaire

21-03-2016

Biosécurité : H.Emmanuelli souhaite une action exemplaire

« Le canard pour les Landes, c’est de l’or en barre ! C’est notre pétrole à nous. » En préambule à l’examen des dossiers du budget primitif 2016, Henri Emmanuelli est longuement intervenu sur la crise aviaire, exhortant la filière et les pouvoirs publics  à « relever le gant ».

« Cette crise est un coup dur à traiter avec beaucoup de vigueur. Il y a deux attitudes. Soit on baisse les bras. Soit on relève le gant en disant on fait un quart de la production nationale aujourd'hui et bien, on va en faire un tiers demain ! Si on ne se donne pas comme objectif de monter en niveau en quantité et qualité, on connaîtra une régression. Il faut prendre le contre-pied de la situation actuelle ».

En particulier, le président du Conseil départemental des Landes a plaidé pour la création d’un label en matière de biosécurité, qui soit particulièrement exigeant. « Je sais que les mesures de biosécurité ne suscitent pas forcément l’engouement de ceux à qui elles s’imposent. Mais il faut avoir du courage et être à l’avant–garde de la qualité pour conserver un produit de référence. Le Département est prêt à travailler avec le concours des professionnels pour mener une action exemplaire labellisée Landes. Nous avons les outils, à commencer par le Laboratoire des Pyrénées et des Landes qui peut monter en puissance sur cette question. »

Faciliter la vie des personnes âgées

Avec 222 M€ de crédits, le secteur de la solidarité représente près de la moitié du budget de la collectivité départementale et 60% du budget de fonctionnement. Si les trois allocations individuelles de solidarité nationale (APA, Prestation Handicap et RSA) pèsent lourds (95M€) , de nouvelles politiques seront sur les rails en 2016. En particulier dans le domaine du logement des personnes âgées. « 1 M€ est prévu au budget 2016 pour de nouvelles opérations d’adaptation, qui viendront s’ajouter aux 130 adaptations réalisées chaque année par XL Habitat » a expliqué Cathy Delmon, déléguée aux personnes âgées. Parallèlement à la poursuite du projet de village Alzheimer, une réflexion est engagée pour la création de résidences autonomie, qui proposeront des prestations de service individuelles et collectives. Enfin, un projet ambitieux sur la prévention de la perte d’autonomie par le numérique est actuellement à l’étude avec La Poste.

Le très haut débit passe à la vitesse supérieure

D’ici 10 ans, le département des Landes disposera d’un réseau très haut débit couvrant l’ensemble du territoire. 265 000 foyers seront notamment raccordés à la fibre optique. Un plan de 176 M€ mis en œuvre par le Sydec, cofinancé par le Département, les Communautés de communes, la Région, l’Europe et l’Etat qui s’est déjà engagé pour une première phase à hauteur de 32 M€. Le Conseil départemental débloquera 3 M€ en 2016.

Le choix d’agir et d’investir pour l’avenir

La question a divisé l’assemblée pour cette première journée de session budgétaire. La collectivité départementale doit-elle prendre des initiatives, à travers l’action des syndicats mixtes notamment, pour créer de l’activité économique ? L’opposition dit s’interroger et s’est abstenue sur les dossiers de développement industriel et sur les dossiers du tourisme. Du côté de la majorité en revanche, aucun doute : « Avec plus de 30 000 chômeurs, on ne se pose pas la question de savoir s’il faut créer de l’activité économique » a martelé Henri Emmanuelli, « Et ce n’est pas dans nos habitudes d’attendre les bras croisés que les investisseurs privés arrivent. Nous prenons des initiatives pour que le développement se fasse et que les emplois se créent. »

Découvrez le reportage 

> En photos

Budget 2016

Aucun commentaire actuellement.

Laisser un commentaire

 

Voir toutes les actualités