Inauguration de la Maison d’enfants à caractère social (MECS) Castillon à Tarnos

Inauguration de la Maison d’enfants à caractère social (MECS) Castillon à Tarnos

10-05-2016

Inauguration de la Maison d’enfants à caractère social (MECS) Castillon à Tarnos

La MECS Castillon exerce sa mission de protection de l’enfance dans le cadre du service public départemental. Il s’agit de « prendre le relais momentané de familles qui rencontrent des difficultés telles qu’elles ne peuvent assurer la poursuite de l’éducation de leurs enfants ».

Le Pôle internat pour l’accueil d’adolescents landais est l’une des antennes de la MECS située dans la commune de Tarnos, dont le fonctionnement est financé en totalité par le Conseil départemental des Landes. Cette structure propose un hébergement d’une part et un service de jour de 9 h à 16 h d’autre part. Les pensionnaires qui bénéficient de cet accueil y trouvent un cadre favorable au développement de leur projet professionnel ou de formation.

Précédemment locataire dans des bâtiments inadaptés, 2,5 M€ ont été investis dans l’acquisition d’un terrain et la construction d’un bâtiment offrant de meilleures conditions d’accueil et répondant aux besoins spécifiques des jeunes accueillis.

Les 7 filles et 6 garçons de 15 à 18 ans disposent maintenant de chambres individuelles avec salles d’eau privatives, de salles communes équipées (une salle de télévision, une salle de jeux vidéos, cuisine…) où ils sont encadrés par une équipe de 12 personnes (2 ETP maîtresses de maison, 2 éducateurs de jour et 8 éducateurs internat).

Ce sont, grâce à ces travaux, de meilleures conditions de vie qui sont offertes aux jeunes et de travail pour les équipes qui les accompagnent.

Les missions de la MECS

Dans un premier temps, l’enfant est accueilli dans un cadre éducatif qui lui assure une sécurité physique, morale et psychologique. Puis, vient le moment de l’élaboration d’un projet personnalisé destiné à lui permettre de surmonter ses difficultés. On doit y trouver la traduction fine du projet d’établissement, la personnalisation et l’adaptation aux particularités de chaque usager. Enfin, il faut veiller à la socialisation de l’enfant, à son insertion appréhendée sous ses multiples facettes.

La MECS de Tarnos en chiffres

62 places pour les enfants landais confiés à l’Aide sociale à l’enfance :

Pôle enfance parentalité
- 9 places pour les 6 - 10 ans
- 14 places pour les 10 - 14 ans

Pôle internat
- 13 places pour les 15 - 18 ans

Pôle insertion
- 11 places pour les 16 - 18 ans (AMAP 1)
- 5 places pour les 17 - 18 ans (AMAP 2)
- 10 places pour les 18 - 21 ans (Service jeunes majeurs)

En 2016, le Conseil départemental a voté plus de 43 M€ de budget au bénéfice de l'enfance (accueil et protection)

La politique du département pour la protection de l'enfance

Cette politique repose sur 3 axes : prévention sociale, accompagnement du développement de l’accueil de la petite enfance (agrément et formation des assistants maternels, autorisations de création d’établissements d’accueil…) et la protection des enfants en danger ou en risque de l’être.

En 2014, à l’échelle départementale, les MECS ont accueilli 164 enfants pour 1 036 enfants pris en charge, tous modes d’accueil confondus (familles d’accueil, foyers de l’enfance…).

En 2016, le Département va entamer la construction d’une Maison d’enfants à caractère social avec soins intégrés (MECSSI) afin de mieux accompagner encore les jeunes rencontrant des difficultés familiales ou des problèmes d’ordre psychiatrique.


« La protection de l’enfance est une priorité historique des politiques menées par le Département. Nous y consacrons cette année 10 % de notre budget, soit 47 millions d’euros. Un des axes forts, en 2016, porte sur la sortie des jeunes majeurs du système de protection de l’enfance. Grâce à une charte départementale, en cours de finalisation, nous allons sécuriser les parcours de ces jeunes les plus vulnérables. Enfin, nous voulons améliorer, comme nous nous y étions engagés lors de la dernière campagne en 2015, l’accompagnement des jeunes adolescents en situation difficile, notamment au plan psychiatrique et familial. Nous construirons au second semestre une nouvelle MECS avec soins intégrés qui pourra accueillir et suivre cette population fragile ».

Monique LUBIN, Vice-Présidente du Conseil départemental en charge de la Solidarité
 

Découvrez le reportage

- En photos

Protection de l'enfance

Renseignements
Département des Landes
Direction de la Solidarité Départementale
Pôle protection de l’Enfance
accueilenfance@landes.fr
Tél. : 05 58 05 40 40

Aucun commentaire actuellement.

Laisser un commentaire

 

Voir toutes les actualités