Inclusion numérique : bientôt une trentaine de conseillers numériques

Inclusion numérique : bientôt une trentaine de conseillers numériques

19-01-2021

Inclusion numérique : bientôt une trentaine de conseillers numériques

Le Département, l'Etat et l'ALPI vont prochainement signer une convention sur le sujet afin d'aider les usagers éloignés du numérique à mieux maîtriser ces outils indispensables au quotidien.

Dans le cadre de la stratégie départementale d’inclusion numérique, de nouvelles actions ont été développées l'année dernière : serveur de messagerie éthique pour les aidants numériques, site www.pin40.fr pour répertorier les lieux de médiation. 

Formations et ordinateurs reconditionnés

L'humain étant au cœur du plan départemental, des sessions de formation « Précarité numérique : comprendre et agir », avec Emmaüs Connect, ont également été mises en place : 58 travailleurs sociaux, bénévoles ou chargés d'insertion en ont déjà bénéficié et 10 sessions sont programmées en 2021. 

Autre coup de main, 300 à 400 ordinateurs du Conseil départemental ont été reconditionnés pour être, peu à peu, remis à des Landais à l'issue d'un parcours de formation et sur prescription des travailleurs sociaux, pour pouvoir notamment chercher un emploi en ayant accès à internet. Une dizaine ont aussi été distribués au tiers-lieu la Smalah à Saint-Julien-en-Born et autant à la communauté de communes Landes d'Armagnac qui participe à une expérimentation avec l'Agence landaise pour l'informatique (ALPI).


« L’année 2020 a confirmé la nécessité d’agir pour accompagner les effets de la digitalisation sur la société, notamment pour les plus précaires. » Renaud Lagrave, directeur de l'Alpi
 

Lors du Comité de pilotage du réseau inclusion numérique, tenu vendredi 15 décembre en visioconférence, il a donc beaucoup été question d'autonomie numérique. En lien avec l'Etat via une convention à venir avec le Département et l'ALPI, une trentaine de conseillers numériques dont 6 à 7 recrutés par le Département, viendront bientôt irriguer le territoire landais pour aider des personnes en fragilité numérique : prise en main d'ordinateur ou tablette, bases du traitement de texte, recherche d'emploi ou logement, suivi de la scolarité des enfants, téléconsultation, etc. 

« Les initiatives déjà menées dans ce Département correspondaient aux objectifs du plan France Relance (qui prévoit le déploiement de 4 000 conseillers numériques dans l'hexagone avec prise en charge financière et formation à la médiation numérique, ndlr). Ce dispositif va nous aider pour apporter, de façon concrète, des moyens humains directement dans les territoires », s'est félicité Xavier Fortinon, président du Conseil départemental. A ses côtés, la préfète des Landes, Cécile Bigot-Dekeyzer, a souligné qu'il faudrait « positionner ces conseillers là où ils seront le plus nécessaire » en fonction d'un indice de fragilité numérique.

Connexion solidaire à internet

En parallèle, d'autres travaux sont en cours pour 2021, comme le coffre-fort numérique pour sécuriser les documents des personnes demandant une aide numérique, ou l'ouverture du chantier de la connexion solidaire à internet avec XL Habitat, afin d'offrir à domicile des tarifs ultra-bas. 

2022, qui doit marquer la dématérialisation de 100 % des démarches administratives, « c'est demain », a souligné Magali Valiorgue, présidente de l'ALPI, « il faut donc accompagner les 40% de gens qui ne font pas de démarches en ligne ou en ont peur ». 

Voir toutes les actualités