La boucle de l'étang d'Aureilhan inaugurée

La boucle de l'étang d'Aureilhan inaugurée

27-10-2021

La boucle de l'étang d'Aureilhan inaugurée

Un hommage a été rendu à Jacques Lamothe, l'ex-maire de Saint-Paul-en-Born, artisan de la valorisation du patrimoine local. Sur 13,5 km, voilà 3 heures de balade en plus au cœur de la nature landaise.

Au petit matin, samedi 23 octobre, la brume recouvre encore l'étang d'Aureilhan, laissant peu à peu apparaître, avec le soleil levant, les tonnes des chasseurs sur pilotis. Avec sa casquette d'amiral, le maire d'Aureilhan, Jean-Richard Saint-Jours, accueille les officiels prêts à monter dans les bateaux pour traverser le plan d'eau. À l'arrivée, une balade dans la forêt les mène à la jolie passerelle en bois de 366 mètres, la plus longue jamais construite par les services du Département sur une zone humide. 

16 000 potelets vissés à la main

« On était 12 à travailler sur ce chantier sur trois mois dont deux vraiment intensifs. On a essayé la traction animale mais c'était trop humide et trop lourd pour les bêtes, alors on est passé aux mini-pelles et à l'acheminement par barges avec 17 stations d'approvisionnement », détaille le chef d'équipe, Gilles Béguery. 356 pieux et 2 900 planches en acacia local (des Landes et de Gironde), 6 500 vis et pointes, 16 000 potelets vissés à la main, sans compter les journées de pluie, la chaleur, les moustiques... « C'était dur mais tout le monde a apprécié d'y travailler et ça fait plaisir de voir le résultat », a souligné le responsable du chantier, sur le pont de bois en caillebotis. Plus loin, un autre pont de 27 mètres avec beaucoup plus de portance, a, lui, été externalisé.

Vice-présidente du Comité départemental de randonnée pédestre (CDRP40), Bernadette Chasseur, a déjà parcouru le sentier complet puisqu'il est ouvert depuis plusieurs mois : « c'est très agréable, on passe par des paysages très différents, le petit port, la forêt, une zone de sable dans les bois, j'ai même vu une tortue le long du ruisseau », sans doute une cistude d'Europe.

Au bout de la passerelle, une plaque à la mémoire de Jacques Lamothe, maire de Saint-Paul-en-Born de 1977 à 2014, a été dévoilée par sa famille et Xavier Fortinon, pour honorer cet « artisan de la valorisation du patrimoine historique et environnemental de ce territoire qu'il chérissait et qui l'avait adopté ». « Il avait sué sang et eau pour obtenir la levée de terre qui amène à l'anse de Saint-Paul », a souligné le président du Conseil départemental, élu du canton de Mimizan : « cette boucle de randonnée est quelque chose qu'on avait en tête depuis très longtemps, dommage qu'il ne soit pas là pour la voir ».

Ces 13,5 km - un projet initié en 2010 qui a nécessité l'accord de propriétaires privés pour passer sur leurs parcelles -, viennent s'ajouter aux 3 500 km de circuits pédestres déjà existants dans le Département. « Ça fait quasiment autant que de routes ! », a indiqué M. Fortinon. Il n'y a en effet « pas de zone blanche sur le territoire », a renchéri Lucie Taverne, directrice de l'Environnement au Conseil départemental, mettant en avant la collection papier des rando-guides et le tout récent site internet regroupant l'ensemble des itinéraires par secteurs et thématiques. « Nous avons un choix extraordinaire de sentiers bien entretenus et gratuits, de la Chalosse à la Haute-Lande, du Born à l'Armagnac ! », a salué la présidente du CDRP40, Françoise Léglize. 

Après un historique complet de l'étang d'Aureilhan par l'ancien maire Bernard Boyau et l'inauguration officielle de ce nouveau tracé d'un coût global de 371 000 €, la journée s'est poursuivie par des activités tout l'après-midi autour du lac et de la promenade fleurie, de randonnée commentée en parcours d'orientation éco-citoyen, chasse au trésor et balade en pirogue.

Pour aller plus loin

À pied à l'étang d'Aureilhan
Vélo-boulot et vélo-loisirs, tandem gagnant !

Voir toutes les actualités