Le Département donne les moyens aux collèges de fonctionner

Le Département donne les moyens aux collèges de fonctionner

19-10-2018

Le Département donne les moyens aux collèges de fonctionner

Le Conseil départemental versera 3,7 M€ aux collèges publics en 2019 pour leur fonctionnement. Et les tarifs à la cantine restent inchangés.

« Notre volonté est d’offrir aux élèves où qu’ils vivent, les meilleurs conditions pour réussir leur scolarité. » Vice-présidente du Département, Muriel Lagorce a mis en avant les politiques volontaristes de la majorité, lors du vote des dotations aux collèges, dans le cadre de l’examen de la décision modificative n°2 du budget 2018 du Département. Ainsi en 2019, les établissements publics bénéficieront de 3,7 M€ pour leur fonctionnement. L’Assemblée départementale a également voté 111 000 € de crédits pour le déplacement des collégiens vers les installations sportives et 1,2 M€ pour les collèges privés (fonctionnement et personnel d’externat).

Effectifs en hausse

La Vice-présidente en charge de l’éducation a par ailleurs fait part de ses inquiétudes face aux dernières mesures gouvernementales. « La suppression des contrats aidés, qui pose problème dans les établissements, mais aussi la suppression de 1800 postes dans le secondaire. Il y aura des incidences dans les Landes. Nous serons attentifs. » Des motifs d’inquiétudes partagées par Sylvie Bergeroo, Conseillère départementale du canton Pays Tyrossais. « Ces suppressions de poste interviennent sans tenir compte de l’augmentation des effectifs. Nous avons dans les landes, 214 élèves en plus de l’année dernière. » Une hausse des effectifs, qui a conduit le Département à engager la construction d’un 39ème collège public à Angresse.

Pouvoir d’achat

La commission permanente du Département des Landes a voté la reconduction du tarif de restauration unique dans les collèges publics des Landes, fixé à 2,70 € pour les forfaits de 4 et 5 jours.
Sachant que le coût de production moyen du repas pour un élève demi-pensionnaire est de l’ordre de 6,60 €, ce tarif unique de référence représente 40 % du coût de production, au bénéfice du pouvoir d’achat des familles.

Voir toutes les actualités