Le site d'Arjuzanx, un écrin de biodiversité

Le site d'Arjuzanx, un écrin de biodiversité

30-06-2015

Le site d'Arjuzanx, un écrin de biodiversité

Propriétaire du site d'Arjuzanx, le Département des Landes s'est engagé dans une politique touristique et environnementale forte.

Arjuzanx, ancien site minier, terre d'accueil des grues cendrées, est l'un des espaces naturels protégés de référence en France et en Europe. Sur les 400 hectares en accès libre, des travaux d'envergure ont été réalisés pendant plus d'un an, pour 6,6 millions € au total dont 2 353 000 € financés par le Département des Landes. Ces aménagements valorisent l'accès, les activités de pleine nature et la compréhension de l'évolution du site.

Suite à sa réhabilitation écologique dès 1992, la nature a conquis de nouveaux droits. La réserve d'Arjuzanx est un écrin de biodiversité où vivent des espèces rares et merveilleuses. Cet espace naturel sensible unique, géré par le syndicat mixte de gestion des milieux naturels, est fréquenté par 110 mille visiteurs chaque année.

Autour du lac d'Arjuzanx, le visiteur est désormais invité à un voyage d'une rive à l'autre qui débute par la Maison de site.

Des aménagements d'envergure

Maison de site Arjuzanx - © Sébastien Zambon | Dpt40Nouveau point d'accès à l'entrée d'Arjuzanx : la Maison de site
Ce lieu d'information et d'exposition pédagogique de 400m² offre une large perspective sur le lac.
L'histoire et le patrimoine naturel sont présentés à travers un parcours scénographique : immense fresque murale, grandes maquettes, animations visuelles, tables tactiles... des cheminements paysagers avec vue panoramique, mènent agréablement au lac en contrebas, dans un environnement naturel préservé.

Activités pleine nature Arjuzanx -© Sébastien Zambon | Dpt40La pratique des activités de pleine nature
De nombreux aménagements facilitent l'accès libre à la grande plage de sable et à une nouvelle plus sauvage.
La création d'infrastructures encourage la pratique des activités nautiques, pédestres, équestres et VTT (baignade surveillée et location d'embarcation en été). Il s'agit de la maison des promenades et du pavillon de l'eau où se trouve le ponton pour accéder à l'autre côté du lac.

Sur l'autre rive d'Arjuzanx © Sébastien Zambon | Dpt40Embarquement pour un voyage patrimonial
L'autre rive du lac est une destination en soi. Pour s'y rendre, le visiteurs peut emprunter le bateau solaire ou le circuit du "Tour du Lac". Ici , il chemine librement à pied sur des sentirs de découverte ludiques et éducatifs pour aller à la rencontre de l'origine géologique, du passé minier et du patrimoine naturel.
Ces balades sont ponctuées par six points de vue, dont trois belvédères, pour mieux saisir l'évolution du paysage. Dans le jardin emblématique du Miocène, des éspèces vivant ici il y a 11 millions d'années, à l'origine de la création du lignite, ont été replantées.

Pour pénétrer dans la réserve d'Arjuzanx, des visites accompagnées sont proposées à tous les passionnés d'ornithologie et à tous les amoureux de la nature.

Une démarche exemplaire en termes de développement durable

Le syndicat mixte de gestion des milieux naturels, aidé par l'équipe de maîtrise d'oeuvre, a veillé à une exemplarité en lien avec sa mission : concilier développement de l'accueil du public et préservation d'un espace naturel sensible. Son exigence vise à parvenir au meilleur "équilibre" possible entre les différents pôles d'attractivité.

Le projet a été conçu dans une démarche bioclimatique, par exemple :
- Des murs épais offrent une inertie (idéale pour le rafraîchissement estival) et forment un écran contrant les vents dominants venant du sud-ouest.  
- La conception et la réalisation des bâtiments neufs s'inscrivent dans une démarche HQE.
- L'optimisation des performances énergétiques s'accompagne d'exigences spécifiques.
- Les architectures impactent peu le paysage.
- Des matériaux renouvelables et locaux ont été privilégiés (bois, isolant, cellulose...)
- L'énergie de chauffage (chaudière à pellets) fait appel à une ressource pouvant être locale, renouvelable, neutre en termes d'émission de CO2.
- Le système de ventilation permet un renouvellement confortable de l'air en filtrant les pollens abondants des pins.

Les entreprises qui ont réalisé les travaux se sont engagées à respecter une charte "chantier vert" afin de s'associer à la volonté du syndicat mixte de réaliser un chantier à faibles impacts environnementaux.

Une faune et une flore riches et diversifiées, préservées

Arjuzanx est une terre d'accueil importante en France pour les grues cendrées où plus de 25 mille y séjournent chaque hiver.

On y trouve aussi :
- 186 espèces d'oiseaux dont des rapaces tels que le Circaète Jean le Blanc
- 1244 espèces d'insectes dont 496 espèces de papillons dont le très rare Fadet des Laiches
- 45 espèce de mammifères dont la loutre et le très rare Campagnol amphibie
- 30 espèces d'amphibiens et de reptiles
- 494 plantes supérieures (fougères et plantes à fleur)
- 238 espèces de champignons
- 120 espèces de lichens et bryophytes

Un parcours d’orientation

Pendant un an, un petit groupe de retraités piloté par le service Animation du Département des Landes a parcouru la réserve naturelle d’Arjuzanx pour la découvrir dans toutes ses dimensions et dans ses moindres recoins, la surprendre à différents moments de la journée, à différentes saisons. Chacun, avec son équipement plus ou moins sophistiqué, avec sa technique plus ou moins aiguisée, mais toujours avec son « oeil » passionné, a réalisé plusieurs dizaines de clichés.
Il a ensuite conçu un parcours d’orientation thématique sur le site d’Arjuzanx, en partenariat avec le Comité des Landes de course d’orientation et le Syndicat mixte de gestion des milieux naturels. 


 
Ce parcours s’adresse à tous. Outre la pratique de la course d’orientation, il permet de découvrir de manière ludique le patrimoine naturel d’Arjuzanx, à partir de questions-réponses adaptées aux différents publics.

Le parcours comporte plusieurs niveaux de difficultés : 2 faciles, 3 moyens et 1 technique.
Il peut également constituer un outil pédagogique pour les enseignants et est disponible à la Maison de site de la réserve naturelle.

Un autre parcours existe à Gaillères, autour de l’étang de Massy (disponible à la Mairie et au restaurant de Gaillères, ou à l'Office de tourisme du Marsan). Un troisième est prévu pour fin 2015 dans les Barthes, à Pontonx-sur-l’Adour.

Le site d'Arjuzanx, espace naturel sensible départemental, a été intégré en 2002 au réseau européen Natura 2000 au titre de la protection des oiseaux. Il devrait bénéficier en début 2016 d'un classement en réserve naturelle nationale sur 2 200 des 2 630 hectares du site.

Découvrez le reportage :
> en photos
> en vidéo


 

Aucun commentaire actuellement.

Laisser un commentaire

 

Voir toutes les actualités