Le très haut débit, plus vite et pour tous

Le très haut débit, plus vite et pour tous

23-09-2019

Le très haut débit, plus vite et pour tous

Fin 2022, tous les Landais bénéficieront d’un accès au numérique par fibre optique grâce à la convention AMEL signée vendredi 20 septembre par le Département, le Sydec et Altitude Infrastructure.

« Je crois que nous avons tous le sentiment aujourd’hui que ce moment de l’histoire des Landes sera à marquer d’une pierre blanche. » Xavier Fortinon, président du Conseil départemental

C’est l’un des plus grands chantiers d’infrastructures depuis des décennies dans les Landes. Il améliorera sensiblement la façon de vivre, de travailler, de se déplacer dans le département. La date butoir de 2022 n’est pas anodine : «  À cette date-là, chaque citoyen devra pouvoir échanger avec l’administration publique de notre pays » insiste Olivier Martinez, vice-président du Conseil départemental délégué à l’aménagement du territoire.

Une accélération du calendrier

Dès 2013, le Département engageait un vaste plan d’aménagement numérique et en confiait la réalisation au Syndicat Départemental d’Équipement des Communes des Landes (SYDEC). Le schéma initial prévoyait d’ici 2025 un déploiement de la fibre optique pour 70 % des Landais et un débit minimal de 8 Mbits/s pour plus de 80 % des foyers, entreprises et établissements publics.

Lorsqu’en 2018, l’État met en place les AMEL (Appels à Manifestations d’Engagements Locaux), les Landes sont l’un des tout premiers départements de France à se saisir de ce dispositif. En mars 2019, une consultation AMEL est lancée auprès des opérateurs privés. En juillet, la candidature d’Altitude Infrastructure est retenue.

Ce projet privé s’ajoute donc au chantier public déjà initié par le SYDEC et assure le très haut débit (plus de 30 Mbits/s) pour 100 % des Landais d’ici 2022. Régis Baudoin, directeur de la mission France Très Haut Débit, en atteste : «  Les Landes font partie des territoires les plus en avance » dans le développement du numérique.

Deux chantiers en parallèle

D’un côté, le SYDEC installera 96 600 prises optiques publiques pour un investissement estimé à 112 millions d’euros. Notons que le Département prendra intégralement à sa charge le financement des 10 millions d’euros nécessaires à la construction des 6 600 nouvelles prises optiques qui n’étaient pas prévues dans le schéma initial de 2013. « En 2019, un tiers des études a été réalisé » assure Jean-Louis Pédeuboy, président du SYDEC, et la commercialisation a même commencé dans le canton d’Ychoux.

Côté privé, Altitude Infrastructure s’est engagée sur 105 000 prises pour un investissement chiffré autour de 153 millions d’euros. Le calendrier du déploiement est connu : 10 000 prises en 2020, 50 000 en 2021 et 45 000 en 2022. Un rythme resserré que l’opérateur, présent sur 19 réseaux très haut débit en France, se fait fort de tenir.

Nouveau programme d aménagement numérique 2019-20 - Landes

Un souci d'équité

Le numérique très haut débit est un secteur en vogue, choyé par les investisseurs. Les signataires de l’AMEL en sont convaincus : dès que les prises sortiront de terre, les opérateurs téléphoniques se bousculeront au portillon et « il y aura un maximum de concurrence » selon David El Fassy, président d’Altitude Infrastructure.

Une concurrence qui ne s’exercera pas au détriment des Landais : SYDEC et Altitude proposeront aux fournisseurs d’accès le même catalogue de prestations et les mêmes offres tarifaires. Donc les abonnés landais paieront le même prix, qu’ils bénéficient de la fibre publique ou privée, qu’ils résident à Pissos ou à Tarnos.

Pas de discrimination donc. Mieux : les premiers territoires servis seront ceux qui sont à l’heure actuelle les plus éloignés de l’accès à un réseau internet (une partie du pays de Born, Sabres, Morcenx).

Rappelons que les communautés d’agglomération de Mont-de-Marsan et Dax avaient opté pour des délégations de service public auprès d’Orange et devraient être équipées de la fibre optique d’ici 2020.

Comparant ce nouveau chantier d’infrastructure au déploiement de l’eau et de l’électricité pour tous il y a des décennies, Xavier Fortinon souligne l’importance du moment : « le THD pour tous et partout d’ici fin 2022 constitue une ambition à la mesure de notre département. Il s’agit là d’un enjeu majeur de développement et d’égalité sociale. »

Aucun commentaire actuellement.

Laisser un commentaire

 

Voir toutes les actualités