Ondes et Lumières

Ondes et Lumières

23-07-2014

Ondes et Lumières

Situé au cœur des Landes, le Pays d’Orthe forme un paysage culturel atypique. Alliant ses espaces naturels aux témoignages des hommes, la Communauté de Communes du Pays d’Orthe se propose de réécrire l’histoire de ces terres par une exposition d'art contemporain aux accents numériques.

Ondes & Lumières, projet de résidence artistique trouve ainsi ses origines dans l’enceinte du Monastère de Sorde l’Abbaye, classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO au titre des chemins de Saint Jacques de Compostelle. Reconnu depuis 2011 comme l’un des sites majeurs en Aquitaine, il se définit comme un lieu de référence pour la valorisation touristique et culturelle du patrimoine. Participant à un programme de restauration sur plusieurs années, la Communauté de Communes du Pays d’Orthe a choisi de créer au sein de ces pierres une nouvelle dynamique culturelle et esthétique en inscrivant le patrimoine bâti au coeur des nouvelles écritures contemporaines, les arts numériques.

La Communauté de Communes en sa qualité de maître d'ouvrage, coordonne pour sa troisième édition, Ondes & Lumières un projet de résidence artistique oeuvrant dans le champ des arts visuels et sonores et plus largement celui des arts numériques. L’oeuvre créée prend la forme d'un parcours d'installations "in situ" dans l'enceinte du Monastère de Sorde l'Abbaye présentée dans le cadre des visites guidées de juillet à octobre et d'une performance à l'occasion des Journées du Patrimoine.
Performance audiovisuelle | samedi 20 septembre 2014 à 21h30 

L'Exposition "Naturellement Sacré"

Ondes et Lumières Pour cette édition 2014 les artistes sélectionnés, Giorgio Partesana, artiste visuel et Duncan Pinhas, artiste sonore, présentent "Naturellement Sacré". Par ce jeu de mots, titre de l'exposition, les artistes invitent à réfléchir sur l'état d'amnésie qui affecte notre époque et qui hante notre futur, l'oubli (partiel du moins) de la sacralité du rapport entre nature et culture.

Pour en finir avec la lutte ancestrale de l'homme avec son habitat, héritage préhistorique né de la nécessité de sécurisation de l'environnement sauvage, il est sans doute temps d'instaurer un temps de paix. Les rôles entre culture et nature s'inversent même aujourd'hui, c'est à l'homme (donc à ses cultures) de prendre soin de la nature dont il est issu, afin d'assurer la conservation de cette dernière et par conséquence sa survie. La Terre, et donc le territoire, ne sont plus une menace inconnue mais ressource essentielle dont on doit comprendre, respecter et même intégrer l'ordre que la règle. La nature doit être modèle outre que matrice et berceau. Elle embrasse la culture qui, en soi, en constitue le cadre d’analyse et d’interprétation.

Ondes et LumièresL'intention du projet "Naturellement Sacré" est de retrouver et d'indiquer les manifestations et les évidences de cette harmonie. Les traces du temps, la rencontre des forces naturelles et humaines, la transformation des matières, le renouvellement des traditions, l'origine des symboles du sacré sont parmi les axes de recherche que les artistes ont exploré lors de leur résidence.
Ils ont recueilli les matières audiovisuelles selon plusieurs procédés : prises de vue aériennes du territoire, photographies des motifs architecturaux et des ornements sacrés, captation et classification taxonomique des patterns visuels et des flux sonores de l'environnement, enregistrements d'instruments traditionnels et de choeurs dans les espaces acoustiques des églises, dialogue avec les habitants sur leur rapport à la terre et au paysage.
Par le remaniement des matières des paysages naturels et culturels, les artistes ont ainsi retracé les liens entre ceux-ci et proposent un parcours structuré en sept installations qui accompagne le visiteur de l'exposition à la découverte du rapport entre le territoire et ses habitants, entre la terre et l'homme. Les pièces de cette exposition sont des extensions dans l'espace du fil narratif de la performance audiovisuelle, qui sera présentée lors des Journées du Patrimoine.

Les interventions

1. Traces du Temps
Ensemble du site
Traces du TempsTraces du Temps s'articule en une série d’interventions minimales portant sur les signes que le temps a laissé sur le site. Chaque point d'observation offre un agrandissement optique des particularités architecturales du monastère. Le son évoque, quant à lui, les dynamiques des transformations naturelles sur les sujets observés, opérées dans le temps.


2. Méandres de l'Eau
Cryptoportique et granges batelières
Méandres de l'eauInstallation sonore qui met en espace les empreintes sonores du Gave relevées sur le site du monastère et dans le Pays d'Orthe.
Un couloir de haut-parleurs orchestre les mouvements du fleuve, révèle ses tempéraments mais aussi l'activité passée des hommes dans le cryptoportique. La diffusion de ces flots, enregistrés cet hiver pendant les grandes crues, contraste avec le courant plus calme de l'été.

3. Rencontre des Forces
Salle capitulaire
Rencontre des Forces Compositions de photographies (prises au Pays d'Orthe) qui cataloguent les confrontations des efforts d'aménagement aux logiques des forces naturelles qui, à leur tour, créent d'autres structures qui complètent l'oeuvre.
Les géométries générées entre la pierre utilisée pour bâtir, l'eau et la végétation nous parlent de la frontière entre environnement sauvage et anthropisé. Elles nous rappellent autant de la lutte entre ces règnes que d'une possible harmonie.

4. Pierres en Mutation
Sacristie
Pierres en Mutation Le son crée la forme. Les vibrations acoustiques, issues d'instruments traditionnels, modèlent la poussière de pierres de l'Abbaye. Les formes obtenues suggèrent les entrelacements présents dans les mosaïques, les chapiteaux et les modillons des monuments du Pays d’Orthe. Une analogie s’opère ainsi entre des formes naturelles et des représentations culturelles.


5. Suspension sur Terre
Vestibule
Suspension sur Terre Installation polysensorielle qui permet de découvrir la morphologie du territoire et comment l'homme l'a modelé: l'aménagement des champs, des rivières, des bois.
La projection au sol fait défiler des vues aériennes de la région pendant qu'un système synchronisé de ventilateurs donne au spectateur l’impression de voler au-dessus territoire.

6. Géométries du Sacré
Parloir
Géométries du Sacré Installation audiovisuelle qui invite à la méditation. La projection circulaire au plafond propose une élaboration animée des représentations du sacré issues des Abbayes du Pays d'Orthe. La narration suit deux dynamiques : une d’évolution, des roches de l'environnement aux pierres sculptées; une d’involution, des motifs représentant l'humain vers l'animal et le végétal, jusqu’aux formes abstraites entrelacées, dont les reflexions kaléidoscopiques rappellent aussi bien des mandalas que des rosaces.
En résonnance aux formes géométriques, une composition est diffusée sur six haut-parleurs. Il s’agit d’une composition de motifs musicaux méditatifs d’empreinte régionale : la cornemuse landaise de Yan Cozian, la vielle à roue de Simon Guillaumin et le choeur Dauna Jupeta. Les sons des matériaux naturels sont rythmés puis associés aux instrumentations, qui progressivement lévitent en trames répétitives lumineuses.

7. Voix du Paysage
Galerie à l'entrée
Voix du Paysage Documentaire sonore qui dévoile le vécu du territoire par les habitants et acteurs du Pays d'Orthe, ainsi que leur sensibilité au paysage. Les témoignages sont entremêlés de captations sonores qui sondent l'environnement et les espaces acoustiques visités.
Illustrés par des photographies, six chapitres sont à écouter: la représentation du sacré, l'histoire de la région, l'aménagement du Gave, les inondations, l'exploitation de la terre et les promenades.

Parcours des artistes

Giorgio Partesana © accesGiorgio Partesana | artiste visuel
Diplômé en arts plastiques à l’Université Paris VIII, Giorgio se spécialise à l’Atelier de Recherche Interactive de l’ENSAD de Paris. Sa recherche, axée sur la confrontation des patterns géométriques de matrice naturelle et d'empreinte humaine, se décline sur différents supports : animations vidéo, installations interactives, performances audiovisuelles, compositions photographiques, impressions sur papier.
Grâce aux technologies numériques actuelles, il réalise et expose de dispositifs audiovisuels interactifs, tant dans son travail personnel qu’en collaboration avec d’autres artistes, musiciens, metteurs en scène.
Ses projets ont été soutenus, parmi d’autres, par le Centre Culturel San Fedele de Milan, le fond finlandais Kultursamfundet, l’ENSBA de Paris, ainsi que reconnus par des festivals européens comme Acces(s), Audiovisiva, Tec Art Eco, New Interfaces for Musical Expression, Emergences. Il accompagne sa pratique professionnelle avec une activité d’enseignement et de recherche autour des arts interactifs : Le Fresnoy, Ars Longa, la Faculté d’Arts Plastiques de Paris VIII, la Nouvelle Académie des Beaux Arts de Milan.
En savoir plus

Duncan PinhasDuncan Pinhas | artiste sonore
L’exploration, l’écoute de l’environnement et sa capture audiovisuelle sont le matériau et l’inspiration de Duncan pour créer musique et pièces sonores. Il travaille l'expressivité des sons et l’imaginaire qui découle des éléments naturels.
Sa pratique musicale, centrée sur la scène, est nourrie d'improvisations collectives et d'expérimentations avec guitare et électroniques.
Il a exposé dans les galeries Jeune Création (Paris) et Martin Bryderi (Lund, Suède), réalisé des installations sonores et visuelles à la Maison Laurentine, à la Cité Radieuse du Corbusier de Briey, joué dans la Cathédrale de Strasbourg, au festival Multiphonies de l'INA/GRM, au Fylkingen à Stockholm et crée musique et bande sonore pour le court-métrage et le documentaire.
En savoir plus

Autour de l'exposition

Au-delà de la création artistique, la Communauté de Communes du Pays d’Orthe tend à démocratiser les nouvelles formes contemporaines en menant des projets au plus près des réalités locales. Composé de 15 communes, cet EPCI souhaite pouvoir développer des actions de proximité avec l’ensemble des communautés de publics.

> Ateliers pédagogiques avec le public scolaire
"C’est intéressant car on a l’habitude de prendre des photos mais on fait pas attention aux images"
Intervenants
Giorgio Partesana / Duncan Pinhas / Jeanette Breton : Biologiste, intervenant au Centre Permanent d’Initiative pour l’Environnement Seignanx et Adour
Objectif de l’atelier :
- Comprendre, saisir les caractéristiques architecturales et morphologiques de notre environnement
- Sensibiliser les élèves aux techniques de prise de vue et d'enregistrement du son du paysage
- Faire découvrir aux élèves des logiciels favorisant la création d’un scénario audiovisuel

> Goûter à l’art contemporain
Les habitants sont invités à partir du 01 juillet à découvrir l’exposition Naturellement Sacré. A cette occasion des visites seront menées tout au long de l’exposition. Il s’agit d’une première sensibilisation à la création contemporaine : comprendre, échanger, discuter autour de l’exposition et du projet Ondes&Lumières

> Conférence
Mercredi 15 octobre à 14h30 | Conférence projection menée par Manuela De Barros
Conférence sur l'art numérique, son histoire et ses enjeux actuels. Cette discussion a pour objectif de sensibiliser l’ensemble des publics sur les arts numériques. Cette discussion sera l’occasion d’échanger sur l’exposition « Naturellement Sacré »
« Les arts qui utilisent des outils et technologies issus du numérique ont une double place. D'une part, celle qu'ils occupent dans la longue histoire du rapport entre les arts et les sciences, qui commence à l'Antiquité, prend une forme particulièrement prolifique à la Renaissance puis connaît un nouvel essor au XXe siècle. D'autre part, celle qui leur permet d'éclairer, de mettre en perspective et d'interroger des pratiques sociales, entrepreneuriales ou personnelles, profondément modifiées par les utilisations multipliées de ces outils, aujourd'hui à la portée de tous. »
Cette conférence s'attachera, à partir de l'analyse d'oeuvres d'art de ce champ artistique et théorique, à montrer l'importance de ce domaine pour la compréhension du monde actuel et pour mener une réflexion féconde sur son devenir ».
Philosophe et théoricienne de l’art, Manuela de Barros est maître de conférences en philosophie, esthétique et théorie des arts à l’Université de Paris 8 Département arts plastiques. Elle est spécialisée dans l’esthétique de l’art contemporain et des nouveaux médias, rapports entre arts et nouvelles technologies.

 


Lieu
Monastère Saint-Jean
Place de l'Eglise | 40300 Sorde-l'Abbaye
Tél. : 05 58 73 09 62
monastère-sorde@wanadoo.fr
www.monastere.paysdorthe.fr 


Agrandir le plan

Horaires et visites 
Du 1er juillet au 25 octobre du mardi au dimanche à 11h, 12h, 15h, 16h, 17h, 18h 
Du 26 au 31 octobre : du mardi au dimanche à 15h et 16h 
Tarifs : 2€ / 1€ / Gratuit moins de 12 ans 

 

 

 

Découvrez le reportage
> En vidéo


 

 

 

 

Aucun commentaire actuellement.

Laisser un commentaire

 

Voir toutes les actualités