Exposition "Ondes et Lumières" à Sorde-l'Abbaye

Exposition "Ondes et Lumières" à Sorde-l'Abbaye

10-05-2016

Exposition "Ondes et Lumières" à Sorde-l'Abbaye

Provoquer la rencontre d’un patrimoine historique et de l’art contemporain, c’est l’ambition du projet de résidence artistique Ondes&Lumières. Chaque année, une nouvelle création artistique fait revivre le monastère au rythme des arts numériques.

Le projet "Flaneuse digitale"

Ondes et LumièresInspirée d’une histoire millénaire et nourrie d’un patrimoine persistant, l’exposition propose au visiteur de suivre le personnage de la flâneuse, une jeune femme aux allures de super héroïne. Vêtue de sa cape et coiffée d’un tressage ancestral, elle arpente les hauteurs du monastère (…) Nous l’entendons murmurer des textes oubliés, des poèmes chargés d’amour courtois.

Mêlant le réel au virtuel, elle est à la fois jeune femme contemporaine et bien réelle, créature modélisée de vecteurs pour un jeu vidéo, figurine d'ivoire ou de 3D, sujet pour une photographie argentique ou encore actrice d'un film à venir, cette jeune femme se laisse filmer, scanner, numériser.

De ses détours incessants, et sans jamais toucher le sol, elle nous attitre vers son monde virtuel, nous invite à partager ses marches et rêveries.

« Il nous semble intéressant de relier dramaturgiquement le pouvoir historique des femmes du passé au pouvoir imaginaire des héroïnes de Manga ou de Marvel, afin de parcourir un temps technologique de cette représentation féminine complexe, modélisée d'ivoire ou de vecteurs. L'écriture de ce personnage s’inspire également de lectures de traités d'archéologie sur les sorcières des Landes, de lectures de testaments de femmes, de cette présence curieuse et enviable ».

Les artistes

Agnès et MaëllaAgnès de Cayeux
Agnès de Cayeux regarde ce territoire de l'Internet depuis x années, de manière compulsive parfois. Comme chacun de nous, elle télécharge, elle capte, elle copie-colle, sauvegarde et se souvient méthodiquement de ces données, les oublie parfois. Artiste numérique et plasticienne, Agnès de Cayeux se moque bien du genre. Créatrice de figures féminines virtuelles, auteur également de quelques livres, elle se planque le plus souvent derrière son écran connecté. La fascination pour la technologie peut se lire dans l'ensemble de ses projets artistiques, exposés au Centre Pompidou (In my room - 2007/2008) ou encore à la galerie du Jeu de Paume à Paris (Alissa, figure persistante et littéraire - 2010). Mais le travail d'Agnès de Cayeux est plus attaché à l'observation et l'apprentissage lent des nouvelles perceptions offertes par la science informatique, qu'aux prouesses et résultats qu'elle peut produire. C'est un engagement.
En savoir +

Maëlla Mickaëlle M.
Jonglant entre la danse, l’image et l’interprétation, Maëlla-Mickaëlle M. entremêle ces différentes disciplines. Après un titre de vice-championne de France de patinage artistique sur roulettes durant son adolescence, elle revient aux arts de la scène et emmène cette discipline au plateau. La rencontre du metteur en scène Jean-François Peyret, lui permet très tôt de créer pour et sur le plateau. Elle réalise alors créations images (photographiques et vidéo) et éléments scénographiques au festival d’Avignon, au théâtre National de la Colline et au 104 pour les spectacles Re : Walden et Citizen Jobs. Elle rencontre ainsi Agnès de Cayeux, avec qui elle compose le projet Piper Malibu, réunissant danse et image, programmé au centre Pompidou en janvier 2015. 
Elle continue aujourd’hui sur cette même volonté : entremêler différents univers.
En savoir +

L'exposition

L'exposition propose aux visiteurs de suivre le personnage de la Flâneuse au travers de séquences filmées, de récits murmurés, de figurines 3D, d'une photographie éloignée et de cette scène virtuelle, le monde de F., jeu vidéo ou espace immersif. Inspirée d'une histoire millénaire, nourrie d'un patrimoine persistant, l'exposition évoque la possibilité d'un chemin, d'un parcours digital imaginé par notre Flâneuse et grimpeuse.

1. La Grimpeuse | Agnès de Cayeux, Maëlla Mickaëlle M.
Salle capitulaire
En cette première salle capitulaire du monastère, nous pouvons percevoir d'une vue lointaine et en un seul écran La Grimpeuse, marchant sur les hauteurs des murs orphelins de l'ancien réfectoire, accrochée au sommet de la Porte d'Hastingues ou encore sur les tracés du cours des Barthes.

2. La Passante | Agnès de Cayeux, Maëlla Mickaëlle M.
Sacristie
Nous nous approchons de La Passante, figure emblématiqe de Baudelaire ou figure inspirée de ces femmes de pouvoir croisées dans les lectures d'un cartulaire, de testaments et de récits intimes. Notre Flâneuse arpente les galeries souterraines, les alcôves, le puit, les chemins de ronde, d'une abbaye à l'autre. A ce tryptique vidéo, la sacristie expose une armée de figurines, de la Dame de Brassempouy en passant par quelques dizaines de soldats de plomb, sans oublier Mario de plastique. La Flâneuse de 3D dirige ses troupes digitales et numériques.

3. La Murmurante | Agnès de Cayeux, Maëlla Mickaëlle M.
Vestibule
La Murmurante nous offre la mémoire des récits oubliés, de ce latin décadent, de ces manuscrits interdits, sortes de fragments littéraires et réinventés. Et ce seul visage photographié, développé, révélé sur une bâche résistante aux intempéries, aux saisons qui passent.

4. Le Parloir | Agnès de Cayeux, Maëlla Mickaëlle M., Fréderick Thompson
Installation de réalité virtuelle pour une flâneuse digitale
En cet ancien parloir du monastère, là où les bénédictins pouvaient rencontrer l'autre et discuter à voix basse, là où le monde extérieur leur était accéssible, sorte de pièce cachée d'un jeu vidéo, le visiteur est invité à s'immerger dans le Monde de F., à s'identifier à notre figure de la Flâneuse et à expérimenter un espace de réalité virtuelle.

Autour de l'exposition

Au-delà de la création artistique, la Communauté de Communes du Pays d’Orthe souhaite démocratiser et étendre les nouvelles formes d'arts en regroupant acteurs locaux et  institutions autour de projets favorisant la rencontre entre la création, le territoire et les habitants. Des partenaires tels que le FRAC permettent l'ambition donnée à cette politique culturelle. Ondes & Lumières poursuit en ce sens sa démarche artistique autour des arts numériques, en développant des projets hors les murs autour de manifestations culturelles ponctuelles.

> Parcours artistique et culturel
Opérateur actif en matière de médiation pédagogique, le site départemental de l'Abbaye d'Arthous a mis en place un parcours artistique et culturel au cours duquel des établissements scolaires du territoire sont invités à suivre le projet en 3 étapes :
- Une visite du Monastère de Sorde l'Abbaye réalisée par un guide conférencier et destinée à découvrir le patrimoine support et source de la création avant la mise en place de l'exposition.
- Une sortie culturelle de sensibilisation à l'art contemporain et à la création numérique.
- Une visite en avant-première de l'exposition Flâneuse digitale en compagnie des artistes.
L'élaboration d'un tel parcours proposé aux écoles du Pays d'Orthe émane d'un projet transversal entre la Communauté des communes du Pays d'Orthe, le Conseil départemental des Landes et l'association accès cultures électroniques, acteur phare de la médiation pour les arts numériques.

> Workshop au lycée Jean Taris
Projet artistique autour de l'oeuvre du Lycée Jean Taris de Peyrehorade: "Du métal et des ailes" de David Robesson, artiste designer. La communauté de communes du Pays d'Orthe développe depuis 4 ans en partenariat avec le Lycée des actions de médiation en direction des arts numériques avec différents classes.
Pour cette année, le Lycée a souhaité appréhender les arts numériques dans le cadre des journées du 1% artistique, opération culturelle qui tend à la revalorisation des commandes publiques.

> Les artistes intervenants :
Béranger Laymond est un jeune artiste diplômé de l'Ecole supérieure des Beaux Arts de Nantes, qui a suivi un cursus sur l'image/vidéo intégrant l'utilisation des nouvelles technologies. Ces apprentissages l'ont amené à pratiquer aujourd'hui le travail des volumes via l'impression tridimensionnelle.
En savoir +
Guillaume Batista Pina, diplômé des Beaux Arts deNantes et d'un Master "technologies numériques et valorisation de produits culturels" à l'Université d'Angers, a collaboré avec plusieurs artistes au cours de ces dernières années. Son univers s'établit par la création ou la récupération d'objets. De ces redécouverts jaillit alors l'idée de bricolage, d'une culture remix.
En savoir +

> Goûter à l’art contemporain
La Communauté de communes du Pays d'Orthe souhaite poursuivre ses actions de sensibilisation en proposant le rendez-vous culturel "Goûter à l'art contemporain". A destination des acteurs associatifs (culture, loisirs, sport, social...), des visites commentées et des temps d'échanges sont proposés de mai à juin, les mercredis.

Infos pratiques 
Au Monastère Saint-Jean
Place de l'Eglise | 40300 Sorde-l'Abbaye
Tél. : 05 58 73 09 62
monastère-sorde@wanadoo.fr
www.monastere.paysdorthe.fr 
Facebook & Instagram



Horaires et visites 
Du mardi au samedi de 10h30 à 12h30 / 14h30 à 17h30
Dimanches et jours fériés de 14h30 à 17h30
Visites commentées : chaque mercredi du 4 au 25 mai de 10h à 12h30 et de 14h à 17h30
Nocturne pour les journées européennes du Patrimoine le 17 septembre jusqu'à 22h

Aucun commentaire actuellement.

Laisser un commentaire

 

Voir toutes les actualités