Questions à… Éva Belin

Questions à… Éva Belin

12-12-2019

Questions à… Éva Belin

Le 26 novembre, le Département a signé la Charte pour l’achat durable. Éva Belin, conseillère départementale déléguée à l’Économie sociale et solidaire, nous en dit plus.

En quoi consiste cette Charte pour l’achat durable ?

Elle a un nom un peu barbare : Schéma pour la Promotion des Achats publics Socialement et Écologiquement Responsables. C’est une démarche qui s’impose en théorie aux collectivités dont la commande publique dépasse 100 M€. Dans les Landes, nos n’atteignons pas cette somme mais, de manière totalement volontariste, la collectivité a choisi de la mettre en œuvre. 
Concrètement, le dispositif de la commande publique est remis à plat. Il s’agit d’adopter des méthodes de travail écoresponsables comme dématérialiser ou réduire les impressions de documents. En matière d’achats, cela consiste à privilégier le local pour avoir une empreinte environnementale moindre ou bien des entreprises qui suivent une logique d’Économie sociale et solidaire. 

Quel est le calendrier d’application ?

La Charte vient tout juste d’être signée. Elle sera mise en œuvre au cours de l’année 2020, à travers une politique d’achats revue.

On imagine que cela induit un changement dans l’organisation des services ?

Cette signature est le fruit d’un travail avec l’ensemble des services sous la houlette de la direction de la Commande publique. Tous les services ont vraiment joué le jeu et ont été mobilisés. Car cela suppose un changement d’habitudes qui impacte le travail au quotidien. Je tiens d’ailleurs à souligner l’implication des agents sans qui rien n’aurait été possible.

Voir toutes les actualités