Répondre aux besoins des Landais et anticiper l’avenir

Répondre aux besoins des Landais et anticiper l’avenir

25-02-2020

Répondre aux besoins des Landais et anticiper l’avenir

Le budget départemental 2020, voté le 21 février, s’attache à répondre aux besoins présents et futurs des Landais. Tout en œuvrant pour toujours plus de coopération et de démocratie participative.

Deux chiffres résument les enjeux auxquels sont confrontées les Landes. Le département enregistrera 2 400 habitants supplémentaires en 2020 mais devrait également compter, d’ici 2030, 5 000 personnes âgées dépendantes en plus. Un territoire attractif, donc, mais qui doit faire face au défi du vieillissement de la population.

Le Plan Bien Vieillir, déployé en 2020, vise à y répondre. Une cinquantaine de postes seront créés dans les Ehpad dès cette année, avec un objectif de 200 en 3 ans. La prime mobilité de 100 € pour les aides à domicile est reconduite. Le Village Landais Alzheimer, innovation majeure dans le domaine de l’accompagnement des maladies neurodégénératives s’ouvre en mars à Dax.

Une collectivité territoriale se doit également de penser à l’égalité des chances en matière d’éducation, quels que soient la situation géographique ou le milieu social d’origine. Le 39e collège public landais ouvrira ses portes en septembre à Angresse. Et la gratuité des transports scolaires, soutien bienvenu au pouvoir d’achat des familles, est maintenue. 

L’accélération du déploiement du très haut débit représente un formidable levier de développement social et économique pour les territoires. « Avec la signature de la convention Amel, nous assurons la complétude du déploiement pour 100 % de la population landaise et nous en accélérons le calendrier », se félicite Olivier Martinez, conseiller départemental en charge de l’aménagement du territoire. 

Toujours dans le souci de répondre aux besoins de l’ensemble des Landais, la contribution du Conseil départemental au Service départemental d’incendie de secours (SDIS 40) augmente de près d’1 M€ par rapport au budget 2019.

Budget 2020 du Département des Landes

Des projets innovants pour préparer l'avenir

Gouverner, c’est prévoir. La collectivité doit aussi s’adapter aux aspirations nouvelles d’un monde qui change.

Le plan alimentaire départemental « Les Landes au menu » accélère la transition vers une alimentation saine et durable en restauration collective publique. À partir du 1er janvier 2022, la loi Egalim impose au moins 50 % de produits de qualité et durables, dont au moins 20 % de produits biologiques. Le plan landais, soutenu par Michel Guérard, touche potentiellement 39 collèges publics, 21 lycées, 358 écoles primaires, 3 établissements d’enseignement supérieur, 64 Ehpad, 9 hôpitaux et cliniques. Il comporte plusieurs volets : l’appui aux filières agricoles locales afin de rapprocher offre et demande ; l’éducation alimentaire ; la lutte contre le gaspillage.

Dans l’idée de redonner vie aux centralités, le budget 2020 consacre 1,5 M€ à un programme pluriannuel de revitalisation des centres-bourgs. Les premiers plans d’action concernent la restructuration des halles de Dax et le réaménagement du centre-ville de Mugron. En 2019, 8 communes ont été soutenues dans leurs études de projet de développement local. Xavier Fortinon, président du Conseil départemental, plaide pour un soutien sur le long terme: « On accompagne la réflexion pour avoir une politique qui s’inscrit dans la durée. C’est nous qui allons le plus loin et le plus vite en la matière parce qu’on va dans des communes oubliées de l’État ».

Autre problématique cruciale pour les Landes : une demande en logements très forte due à l’attractivité démographique. Le schéma départemental de l’habitat, en cours d’élaboration, vise à y répondre en permettant l’accès à la propriété des publics les plus fragiles tout en respectant les équilibres territoriaux. Depuis 3 ans, 770 logements locatifs sociaux sont financés chaque année.

Le Département s’engage également dans le développement durable avec une stratégie 2020 – 2030, élaborée en partenariat avec l’État, la Région, les EPCI et les acteurs impliqués dans la transition énergétique. 

Les Landes innovent dans la prise en charge des jeunes autistes. « Chacun sa vie, chacun sa réussite » est un projet d’habitat inclusif pour les 15 – 25 ans, avec un dispositif d’accès aux loisirs et une aide au répit pour les familles. Le comité scientifique, présidé par le professeur Catherine Barthélémy, a été installé ce 24 février.

Toujours plus de démocratie participative et de coopération

Le Budget Participatif Citoyen avait mobilisé 53 000 votants pour sa première édition. Il sera reconduit en 2020 avec un accompagnement renforcé des porteurs d’idées.

La marque « Landes, terre des possibles » a été lancée le 14 février dernier pour attirer nouveaux habitants, investisseurs et touristes. Elle est mise à disposition des entreprises, associations et organismes publics souhaitant intégrer les Landes dans leur communication. C’est la première fois que l’ensemble des acteurs institutionnels landais unissent leur force pour développer un projet de marketing territorial.

Le budget 2020 du Département s’élève à 500 M€, dont 115 M€ d’investissements. Et ce, sans hausse de la fiscalité et avec un allègement de la dette.

Pour aller plus loin

Article Xlandes-info - La solidarité, c&aposest du concret

Voir toutes les actualités