Commune Bostens Fontaine de la Pau

Commune Bostens Fontaine de la Pau

Imprimer
Catégories : Sources et fontaines

Description

Localisation

Située sur une propriété privée. À Bostens, en venant de Mont-de-Marsan, tourner à gauche vers l’église jusqu’au panneau Lamothe sur la droite. La fontaine se trouve au fond de l’airial. Accès libre mais demander autorisation.     

Description

La source coule au fond d’un trou, dans une large buse dont l’écoulement donne naissance à un ruisseau. Un seau permet de puiser l’eau dans la buse.

Mythes, légendes

Cette eau très claire captée dans un puit aurait la faculté d’atténuer les peurs enfantines ou adultes et de donner aux tout-petits l’audace d’effectuer leurs premiers pas.
Non loin du trou de la fontaine, est  installée une cabane, auprès de laquelle on dressait  un autel. Une procession se déroulait le second dimanche de mai, jour de la  Saint-Orens fête patronale, très suivie par l’ensemble des habitants, le curé et les enfants de choeur. Les hommes marchaient en premier, les femmes en second à l’aller, c’était le contraire au retour, les hommes s’attardant sur le lieu pour y déguster quelques bouteilles de Baco blancs mises à rafraîchir dans l’eau de la fontaine avant la cérémonie. La dernière procession aurait pris fin dans les années 70.

Éléments de l’environnement en relation avec la source :
L’église de Bostens : l’église est dédiée à Notre-Dame mais le patron de la paroisse fêté est Saint-Orens (évêque d’Auch mort en 439).
La monographie paroissiale indique : « les mères de familles viennent plonger ou laver leurs enfants quand ils ont peur, puis elles se rendent à l’église pour faire lire un évangile et présenter en même temps une très modeste offrande ; chaque année il est d’usage de se rendre en procession à la croix à côté de la fontaine ; les effets de cette eau peuvent paraître souvent surnaturels : on a vu des enfants privés de l’usage de leurs jambes, n’osant point marcher, se tenir seuls et marcher assez facilement dès qu’ils ont été lavés à cette fontaine et ils ont pu venir prier sur le marche pied de l’autel de la vierge ».

Témoins de fonctionnement

Monsieur Sourigues qui habite à Lamothe a connu trois cas assez récents d’amélioration, des enfants qui, adultes, sont revenus avec soit leurs enfants, soit un adulte pour guérir une peur. L’une d’elle avait passé de l’eau sur son enfant qui ne marchait pas et en huit jours, cette dernière marchait.
Monsieur Sourigues affirme que le lieu est toujours fréquenté : sur le toit de la cabane située près de la source, se trouve une gaule munie d’un crochet permettant de remonter le seau plein d’eau.

Rivière : c’est une des sources du ruisseau des Neuf-Fontaines, affluent de la Douze.
Cette fontaine tenait lieu également d’approvisionnement en eau potable. 

Bibliographie et sources

Carte IGN 1/25 000 ème  Brocas 1541 E
ZAPATA (Francis), Rousset (Jean-Pierre), Les chemins de Saint-Jacques dans les Landes, éditions Sud-Ouest, p 105.
De Marliave Olivier, Sources et saints guérisseurs des Landes de Gascogne, Ed L’Horizon Chimérique, Collection Découvrir , 1991 (autre édition 1998) p 78
A.D. 40,  Monographie paroissiale de Bostens, 1000 J 66

Personnes ressources

M. Roger Sourigues (habite à Lamothe)
Stéphane Paillaugue
Zélie Tartas
Danièle Lamoulie
Jean-Marie Clavie