Commune de Saint-Perdon Fontaine Saint-Orens

Commune de Saint-Perdon Fontaine Saint-Orens

Imprimer
Catégories : Sources et fontaines

Description

Localisation

A proximité de la Chapelle Saint-Orens; au lieu dit Pouchiou, dans la propriété située en face du portail de l’église. La source est située sur la gauche de l’allée qui mène à la maison, 200m environ après le portail d’entrée. Elle est repérable grâce à une croix en ciment, un peu cachée par les herbes, déposée à proximité de la source; cette croix identique à celle qui surplombe le clocher de la chapelle, a été exhumée par les actuels propriétaires à la faveur de travaux de nettoyage effectués dans le fossé. La source coule encore très faiblement. Cette source se trouvant dans une propriété privée, l’accès peut se faire avec autorisation du propriétaire.

Description

A l’heure actuelle, il subsiste encore un petit mur de pierres adossé au talus et la croix posée à côté. (nos photos).Il semblerait que cela corresponde au bâti originel.
Mythes légendes située sur le Chemin de Saint-Jacques, l’eau de cette source était connue pour soulager les maux de tête; elle a pu également servir à désaltérer les pèlerins. Jusqu’au milieu du XX ème siècle, on s’y rendait en procession pour la fête de Saint-Orens, au mois de mai, et on y dressait un reposoir (les deux autres reposoirs se situant à Menduquet et au Pouy. La monographie paroissiale signale sa présence en 1886 : « A Saint Orens, il y a une fontaine dédiée au saint patron, qui a la vertu de guérir les fièvres, assez fréquentée par les indigènes et les habitants du voisinage. Cette fontaine qui est fort ancienne est surmontée d’une croix, se trouve sur le bord du chemin qui conduit à la métairie de Pouchiou; elle se compose de pierres superposées et usées par le temps, un voile épais de lierres et de graminées l’entourent gracieusement »
Eléments de l’environnement liés avec la source : Chapelle Saint-Orens
Existe-t-il des témoins de son fonctionnement ? Oui, Madame Descalès se rappelle que cette source était fréquentée et raconte qu’elle a eu elle- même recours plusieurs fois, dans son enfance, aux eaux de la fontaine pour soulager ses maux de têtes. ll fallait appliquer sur son front un mouchoir imbibé d’eau de la source.

Cartes et plans

Carte IGN 1/25 000 Saint-Sever 1542 ouest.

Sources Notes Bibliographie

AD 40 PER 8° 31 art 1, Bulletin Paroissial, n°9 septembre 1910. Histoire de la paroisse de Saint-Perdon
Personnes ressources : Denise Descalès