Commune Lencouacq Fontaine Saint-Leu

Commune Lencouacq Fontaine Saint-Leu

Imprimer
Catégories : Sources et fontaines

Description

Localisation

Elle se trouve sur la route de Cachen, à droite en direction de Lencouacq-Cachen, encadrée par deux conifères.

Historique

C'est un petit bassin carré en pierres au ras du sol et derrière, à 2 mètres se trouve la croix en bois. Il n'y a plus d'eau suite aux travaux de redressement de la route.
Saint Leu est le patron de la commune, le 1er septembre 2002 une fête à l'ancienne a eu lieu avec une marche vers la fontaine.

Mythes, légendes, anecdotes

C'était là le lieu d'une dévotion particulière.
Il y avait de grandes fêtes pour la Saint Loup et l'on venait de fort loin : Labrit, Captieux, Luxey.
On se lavait, on emportait même de l'eau et ce particulièrement pour la guérison des rhumatismes et pour les maladies de peau.
Le mal de Saint Loup était en réalité la lèpre : comme les loups la lèpre dévorait les membres et nos anciens avaient aussi la hantise des loups dont la lande était infestée.

Jusqu'en 1840, dans la soirée du 31 août de chaque année, la foule se rendait en procession à la chapelle qui se trouvait en face de la source sur une petite éminence (plus trace de cette chapelle) pour y chanter les premières vêpres du saint.
Le lendemain, le 1er septembre, on y chantait la messe vers midi.
Dans la soirée la fontaine était assiégée par une foule de gens à genoux, qui versaient des aumônes dans un tronc placé au pied de la croix.
La soirée du 1er septembre se convertissait en foire champêtre qui se tenait sur un grand airial planté de vieux chênes, situé au sud de la chapelle.
Pour la petite histoire Saint Leu est aussi le patron des bergers et préserve les enfants de la peur du loup.

 









Sources

Extrait du texte de Jean Labbé, prêtre, né à Arue en 1811, décédé à Roquefort en 1897.
Madame Inès Dupouy, madame Cassiau, Monsieur et madame Chataigner (photo de la fête 2002).