Commune Escource Fontaine Saint-Roch

Commune Escource Fontaine Saint-Roch

Imprimer
Catégories : Sources et fontaines

Description

Localisation

Prendre la route de Pontenx-les-Forges, puis la route d'Angoulin, faire 150 m et se diriger vers un chemin à droite pendant 1km 400 jusqu'à la fontaine : 2 panneaux cloués sur les arbres indiquent la direction.

Historique

Saint-Roch : Né en 1295 à Montpellier - Fête le 16 Août – Patron des malades atteints de la peste.

A Pontenx en 1175 où sévit le typhus des bêtes à cornes, le notaire, sacristain, Dufau en fait mention dans le registre de catholicité (cité par Elie Menaut )
Dans les Landes, vers 1775 l'épizootie, la peste bovine, a détruit 80% du cheptel sur les bords de l'adour et vers St Justin, également à Morcenx, lieu dit Cornalis (b.Manciet, Le triangle des Landes p.63, 114, 134, 214)
A Escource on a compté 33564 têtes de bétail décimées.
Ainsi on « consacra un peu partout à ce Saint: des statues, des tableaux, des autels, des chapelles. »

En Août 1877, c'est la première fois qu'une subvention de 100 F est accordée par le Conseil Municipal aux organisateurs de la fête de Saint Roch,

En 2010 l'emplacement a été restauré, ainsi que les accès. La sortie de la source est indiquée
par des briques, puis se jette ensuite, dans le ruisseau de la Moulasse.

Us et coutumes

Trois jours avant l'Ascension étaient organisées des rogations, répétition rituelle d'un geste antique, pour assurer de bonnes récoltes, fruits de la terre. (F. Arnaudin, témoignage dans journal et choses de l'ancienne Landes p. 762) "Quand il y avait une grande sécheresse on portait la statue de Saint-Roch à la Fontaine, soit le jour de la fête ou à la demande des habitants. Au temps du curé Lafourcade « on va lui demander s'il voulait que l'on fît baigner Saint-Roch : - trempez lui seulement les pieds dans l'eau et lavez lui la figure » . Au retour la pluie se mit à tomber. (B. Caulier, l'eau et le sacré p.107) « on réactive le pouvoir du saint mais on réactive aussi le pouvoir de l'eau par la plongée du saint ».
Des témoignages concordants nous indiquent que des processions existaient pour la fête de Saint-Roch, qui duraient 3 jours, le samedi, dimanche, lundi, et ce, le dimanche le plus près du 16 Août.
Le premier jour l'expression collective de dévotion  était consacrée à la Vierge Marie, le 2ème jour la procession s'effectuait autour de la place avec en tête la croix, le Curé sous un dais porté par 4 personnes, la musique et les participants qui chantaient. Le 3ème  jour avait lieu la procession avec la statue de Saint-Roch portée par 4 hommes jusqu'à la fontaine où le Curé lui trempait les pieds dans l'eau, puis il bénissait la source.

Dans l'église 2 statues  Saint-Roch ,  l'une dorée, à gauche en entrant sur un pilier carré,  l'autre peinte, située dans la chapelle collatérale de gauche et un vitrail à droite de l'autel dédié à Saint-Roch.

Bibliographie

P. Méaule – Histoire de notre village p.41
B.Manciet, Le triangle des Landes p.63, 114, 134, 214
F. Arnaudin, témoignage dans journal et choses de l'ancienne Landes p. 762
B. Caulier, l'eau et le sacré p.107