Commune de Saint-Agnet Source Sainte-Anne

Commune de Saint-Agnet Source Sainte-Anne

Imprimer
Catégories : Sources et fontaines

Description

Source Sainte-Anne à Saint-Agnet

Localisation

Cette fontaine est située dans un chemin privé (chemin de Puig, face à l'église), non loin des ruines de l'ancienne chapelle Sainte-Anne.
Elle est protégée par un bâti en maçonnerie et a été rénovée.

Historique

Le culte de Sainte-Anne est ancien.
Dans la chapelle aujourd'hui détruite il y avait une statue en bois du XV e siècle représentant Sainte-Anne, son fils et de la vierge Marie enfant. Cette statue, particulièrement remarquable, est visible de nos jours dans l'église paroissiale.
Depuis 1886, Saint-Agnet a une confrérie de Sainte-Anne affiliée à Sainte-Anne-D'Auray. Durant des siècles, les pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle venaient faire leurs ablutions et au siècle dernier, les habitants de la Bigorre et du Béarn s'y rendaient fréquemment.

Mythes, légendes, anecdotes

L'eau de la source avait beaucoup de qualités elle était reconnue pour guérir des maux de tête et était aussi sensée rendre mère, la femme stérile (cf : plaque apposée sur un mur de la fontaine).

Nous avons pu recueillir des témoignages :
- Au moment où nous écrivons ces lignes, nous recevons de Bordeaux une lettre qui nous rapporte les faits suivants qui remontent à une cinquantaine d’années :
« A l’âge de 17 ans, comme je souffrais de violents maux de tête et cela depuis ma sixième année, alors qu’aucun traitement ne me soulageait, mes parents décidèrent que je me rendrais au prochain pèlerinage de Sainte-Anne… La source chante, la fraîcheur est délicieuse. Je bois, je me lave le visage et aussitôt descend en moi une si vive douleur que j’ai aussitôt le regret de l’avoir provoquée. Un mal à la tête inconnu m’affole qui heureusement décroit peu à peu, pour disparaître et ne plus jamais reparaître ni en aucun cas, ni en aucune circonstance. De plus à cette même époque, je ne pouvais ni manger, ni dormir, ni travailler, mes études étaient, elles-mêmes compromises. Depuis je suis rénovée, toute souffrance a complètement et totalement disparu. Saint-Anne m’a guérie. »

- Un ancien enfant de chœur de Miramont témoigne lui aussi de la renommée de la fontaine :
« De 1941 à 1947, j’étais donc enfant de chœur, chaque année, le 26 juillet nous allions à la fontaine, en groupe, avec le prêtre de la commune qui disait la messe. La statue de Saint-Anne avec Marie et Jésus était portée par quatre jeunes filles et la procession se déroulait de l’église à la fontaine accompagnée de chants. Il y avait beaucoup de gens qui pique-niquaient dans le pré attenant ».

Source Sainte-Anne à Saint-Agnet

Sources, notes, bibliographie

- M. Olivier de Marliave « Sources et Saints guérisseurs des Landes de Gascogne » éditions l'Horizon chimérique, mai 1999.
- M. Doreilh J.Paul, Maire de la commune
- Notes de l’Abbé Césaire Daugé qui fut Curé de Saint-Agnet
- Texte sur le pèlerinage de Sainte-Anne à Saint-Agnet