« Pour une société landaise sans violence contre les femmes »

Les Landes engagées pour une société landaise sans violence contre les femmes

« Pour une société landaise sans violence contre les femmes »

Au début du mois d’octobre la barre symbolique du 100e féminicide annuel a été franchie. Une année de plus, mais surtout une année de trop. Derrière ces chiffres et derrière ce compteur infernal qui ne cesse de s’affoler au fil des mois se trouvent des vies lâchement ôtées et destins injustement brisés. En 2022 en France, des femmes - jeunes et moins jeunes, des mères, des filles et des sœurs - périssent encore et toujours sous les coups de leurs compagnons ou ex-compagnons. Et pourtant, les violences que subissent les femmes  au quotidien ne se limitent pas à l’unique cadre familial et peuvent revêtir des formes bien différentes.

Face à ces constats, il nous est impossible de nous habituer et de nous résigner.

Aujourd’hui, grâce à un travail de terrain opéré par les associations et les pouvoirs publics, dans les Landes comme ailleurs, la parole se libère de plus en plus.

Nous, élues et élus du territoire, responsables associatifs et institutionnels, sommes prêts et déterminés à engager notre département vers une société où les violences contre les femmes seront combattues inlassablement.

L’année dernière, plus de deux landaises par jour étaient victimes de violences physiques ou psychologiques par leur conjoint ou leur ex-conjoint. Si nous pouvons être soulagés de ne compter aucune femme tuée en 2021 et 2022 dans les Landes, nous ne pouvons pas nous en contenter.

Afin d’améliorer notre engagement pour une société landaise sans violence contre les femmes, les signataires du présent appel s’engagent :

- à améliorer le repérage et l’accompagnement des femmes victimes de violences par les structures d’accueil publiques et privées ;
- à sensibiliser et former les agent.e.s en contact avec le public pour créer une société solidaire envers les victimes ;
- à favoriser la prévention des violences en sensibilisant nos jeunes et en prévenant la récidive des auteurs de violences ;
- à soutenir les associations mobilisées autour des victimes, dans la mesure des capacités de chacun ;
- enfin, à se coordonner pour apporter des réponses complètes aux personnes victimes.

Alors que dans son texte fondateur, la République arbore fièrement les principes « de liberté, d’égalité et de fraternité  » rappelons solennellement que cette devise restera lettre morte si nous ne pouvons assurer aux femmes l’assurance de vivre en sécurité en France tout en ayant des droits parfaitement similaires à ceux des hommes. Ainsi, aux simples mots préférons les actes.

Nous appelons également toutes les citoyennes et citoyens, sensibles à ces questions et engagés à faire évoluer notre société à se joindre à cet appel en y ajoutant leur signature.

Découvrez les premiers signataires





Les derniers signataires

  • Catherine LA DUNE , Vice-présidente Région NA chargée de l’égalité, du handicap et de la lutte contre les discriminations
  • Béatrice TOMAIUOLO, Adjointe au Maire de Saint-Pierre-du-Mont
  • Nadine CRABOS, Accueil et Standard
  • Justine CHASSEUR, Chargée de mission Démocratie Participative et Innovation
  • Céline BROQUÈRE, Conseillère Municipale

Voir la liste des signataires

 

Conditions générales d'utilisation

Les informations personnelles recueillies dans le cadre de ce formulaire, avec votre consentement explicite, ont pour finalité la mise en ligne d'une déclaration du Département pour lutter contre les violences faites aux femmes. Vous pouvez à tout moment retirer votre consentement en remplissant la mention prévue à cet effet dans le formulaire.
Les données personnelles fournies peuvent faire l’objet d’un traitement informatique et papier et ne font pas l’objet d’une prise de décision automatisée ou de profilage. Elles ne sont conservées que dans la limite imposée par la finalité du traitement : 5 ans.
Le Département est le responsable du traitement et les destinataires des données sont les suivants : les services du Département et les partenaires associatifs impliqués dans la démarche. Aucune donnée collectée ne fait l’objet d’un transfert en dehors de l’Union Européenne. Le Département a désigné un Délégué à la Protection des Données que vous pouvez joindre par courriel à l’adresse suivante : dpd@landes.fr.
Conformément à la loi « Informatique et Libertés » et au règlement européen n° 2016/679, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification ou d’effacement, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données ou de limitation du traitement. Vous pouvez également pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement de vos données et donner des directives relatives à la conservation, à l’effacement et à la communication de vos données après votre décès. Vous disposez également du droit d’introduire une réclamation auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (www.cnil.fr).