Rentrée scolaire 2019-2020

Rentrée scolaire 2019-2020

02-09-2019

Rentrée scolaire 2019-2020

Visite annuelle de rentrée scolaire pour le président du Conseil départemental des Landes. Cette année, le président, Xavier Fortion inaugure la restructuration du collège Cel le Gaucher, lundi 2 septembre 2019.

La restructuration du collège Cel-le-Gaucher

Le collège Cel-le-Gaucher de Mont-de-Marsan accueille près de 470 élèves sous la direction de son Principal, Jean-Charles FERNANDES. 
Cet établissement public, situé sur le territoire de Mont-de-Marsan Agglomération, reçoit les élèves venant des quartiers montois du Beillet, du Pouy et de Saint-Médard.


EcoTribu : le collège Cel-le-Gaucher à la pointe
Depuis 2005, le Département des Landes s’est engagé dans un programme précurseur de prévention et de gestion des déchets, "L' EcoTribu, mon collège passe au vert" dont un volet spécifique sur la réduction du gaspillage alimentaire dans les restaurants scolaires des collèges du Département. 
Dès 2016-2017, l’action menée au sein du Collège Cel-le-Gaucher a permis de diminuer sensiblement le gaspillage alimentaire, de 170,6 grammes/convive à 103,8, soit une réduction de 39 %.
 

L’opération, inaugurée ce jour, concerne la dernière étape d’un processus plus général de restructuration et modernisation de l’établissement.

Zoom sur les travaux

De 2001 à 2008, le collège Cel le Gaucher a connu plusieurs étapes de travaux pour un montant total des travaux de 3,6 M€ : construction d’un atelier factotum, de bureaux pour l’administration, aménagement de 4 salles de classe, restructuration de 4 salles de sciences, du CDI, de la demi-pension et des locaux pour les professeurs et création d’une ULIS, unité localisée pour l'inclusion scolaire.
En 2015, les élus du Département ont voté la dernière phase de restructuration  du collège.
Les travaux ont concerné :
► L'entrée du collège
► Tous les espaces extérieurs dont les cours, les voiries et réseaux divers, la construction de préaux et de garages à vélos .
► La remise à niveau de l’externat
► La restructuration complète du bâtiment abritant la technologie et le pôle arts
► La restructuration des 4 logements et des espaces extérieurs attenants

Parallèlement à ces travaux, des travaux de mise en accessibilité aux personnes handicapées ont été effectués.
L’ensemble des travaux évoqués ci-avant a nécessité la mise en place de mesures transitoires par l’implantation de salles d’enseignements provisoires.
 
Montant des études 390 000 € TTC
Montant des travaux 3 213 000 € TTC
Montant des mesures transitoires 191 000 € TTC

Hors programme de restructuration, le Département a créé un plateau sportif pour les besoins de l’établissement. Il a été réalisé cet été. Montant : 96 000 € TTC.

Le Département au quotidien avec le collège Cel-le-Gaucher

• Dotation globale de fonctionnement versée en 2019 : 96 554 €
8 agents techniques départementaux pour assurer les missions de restauration scolaire, d’entretien et de maintenance des bâtiments.

Les collèges au coeur de la politique éducative départementale


Dépense totale : en 2017, le Département des Landes a dépensé 88 €/habitant, contre 61 € en moyenne pour la Nouvelle Aquitaine.
Dépense de fonctionnement : en 2017, le Département des Landes a dépensé 45 €/habitant, contre 39 € en moyenne pour la Nouvelle-Aquitaine.
Dépense d’investissement : en 2017, le Département des Landes a dépensé 43 €/habitant, contre 
22 € en moyenne pour la Nouvelle-Aquitaine.
(Source = Direction générale des Collectivités locales, novembre 2018)

Les collèges publics - Une forte dynamique démographique 

Plus de 17 400 élèves sont attendus pour cette rentrée scolaire dans les 38 collèges publics landais ce qui représente une augmentation de 2,5 % des effectifs globaux (soit + 420 collégiens) et de 5 % des effectifs pour le secteur Sud-Ouest (soit + 200 collégiens environ).

Depuis 2004 :
+ 17 % de collégiens sur l’ensemble du département (soit + 2 462 élèves)
+ 49 % pour les collèges du secteur Sud-Ouest : Labenne, Capbreton, Soustons, Tarnos, Saint-Geours-de-Maremne, Saint-Martin-de-Seignanx et Saint-Vincent-de-Tyrosse (soit + 1 347 élèves, équivalant à 55 % de la hausse totale)
6 collèges ont été construits pour accompagner cette pression démographique : à Linxe et Labenne (en 2004), à Biscarrosse (en 2009), à Saint-Paul-Lès-Dax (2011), à Saint-Geours-de-Maremne (2012) et à Labrit (en 2015).

Le nouveau collège d’Angresse ouvrira à la rentrée de septembre 2020.

L’investissement dans les collèges publics

Pour accueillir les élèves dans les meilleures conditions, le Département réalise d’importants travaux de construction, d’extension et de modernisation dans les collèges existants.
18,3 M€ ont été votés au Budget primitif 2019 afin de réaliser ces travaux.
Parmi les travaux significatifs réalisés ou engagés en 2019 : 
- Création d’une classe ULIS au collège Danielle-Mitterrand à Saint-Paul-lès-Dax – 120 000 €
- Réfection de la demi-pension et construction de 2 logements de fonction au collège Marie-Curie à Rion-des-Landes – 960 000 €
- Remplacement chaudière gaz et production d’eau chaude sanitaire au collège Lubet-Barbon à Saint-Pierre-du-Mont – 201 000 €
- Création d’un plateau sportif au collège Cel-le-Gaucher à Mont-de-Marsan – 96 000 €
- Réfection du plateau sportif au collège Jean-Marie-Lonné à Hagetmau – 48 000 €
- Construction de 3 logements de fonctions au collège Jean-Moulin à Saint-Paul-lès-Dax – 900 000 €
- Fin des travaux de sécurisation anti-attentats – 90 000 €
- Poursuite des travaux d’accessibilité aux collèges de Rion-des-landes (78 000 €) et de Pouillon (150 000 €)
- Poursuite des travaux du collège d’Angresse – 10 M€ (sur un total de 17 M€)

Le Département verse à chaque collège une dotation financière annuelle, répartie en fonction de critères précis (dépenses constatées, nombre de classes et de demi-pensionnaires), au total pour plus de 3,80 M€.

Les agents techniques départementaux

286 agents techniques départementaux exercent leurs fonctions dans les collèges publics landais. En savoir +

Le Département continue d’apporter d’importantes améliorations à la situation des agents notamment en termes de carrière, formation ou de suivi médical, mais également en structurant l’organisation du travail (développement de la polyvalence des missions), par l’élaboration de fiches de poste individuelles ou l’adoption d’un protocole sur le temps de travail –  démarches ayant étroitement associé les chefs d’établissement, les adjoints-gestionnaires, ainsi que les agents eux-mêmes. Le Département a complété ces actions par une démarche de professionnalisation des agents portant sur la reconnaissance et la valorisation des métiers concernés, la détermination et la structuration d’un parcours de formation visant notamment le renforcement des compétences et la qualité du service public.

Aussi, une démarche globale (état des lieux, propositions intégrant des éléments de benchmark) a été menée, avec l’appui d’un prestataire extérieur spécialisé.
Elle s’est réalisée de novembre 2017 à juillet 2018 ; différents groupes de travail (personnels techniques, Principaux et adjoints-gestionnaires,…) ont été constitués et réunis.
Fin 2017, une enquête a été réalisée dans tous les collèges et 5 d’entre eux, représentatifs de la variété des situations, ont fait l’objet de visites et d’études approfondies.
À l’issue d’une première étape de constats et d’analyse de la situation actuelle, la seconde étape a consisté à établir un plan d’actions. Celui-ci a fait l’objet d’un avis favorable du Comité Technique Paritaire Départemental réuni le 19 novembre 2018.

Ce plan d’actions, mis en œuvre progressivement, repose sur quatre axes stratégiques :
- mode de calcul rénové pour la dotation en moyens humains ;
- recrutement et attractivité des métiers ;
- accompagnement et organisation ;
- prévention et santé au travail.

Le projet éducatif global pour tous les élèves

Transports scolaires : le Département des Landes maintient la gratuité
L’organisation des transports scolaires dans le département des Landes concerne plus de 23 000 élèves.
Depuis le 1er septembre 2017, dans le cadre de la mise en œuvre de la loi NOTRe, les transports scolaires sont désormais gérés par la Région Nouvelle-Aquitaine qui a décidé d’instaurer une tarification, effective à partir de la rentrée de septembre 2019.
En accord avec la Région, le Département prendra en charge le coût de la gratuité (abonnement au transport régional) pour les élèves ayant-droits au transport scolaire (en vertu du règlement régional de transport scolaire). 
Ceci représente une économie moyenne de 100 € par élève.
En savoir +

Restauration scolaire : plus de produits locaux avec Agrilocal40
L’objectif d’une restauration scolaire de qualité et accessible à tous avec en 2019 un tarif maintenu à 2,70 €/repas et le développement d’actions se poursuivent au travers :
- d’une démarche globale engagée en 2018-2019 avec les collèges publics, afin de formaliser et renforcer le cadre d’intervention du Département et des établissements dans le domaine de la restauration scolaire (stratégies, organisation, outils,…), avec une attention particulière portée au recours aux produits locaux et de qualité ;
- d’Agrilocal40, plateforme d’approvisionnement en productions locale, et des évènements Agrilocal40 sont organisés tout au long de l’année pour animer le réseau d’adhérents autour de moments conviviaux, occasion pour acheteurs et fournisseurs de mieux se connaître et d’appréhender les outils de travail de chacun. 
- du dispositif « L’EcoTribu, mon collège passe au vert » qui poursuit son déploiement dans le département avec 5 collèges supplémentaires aux 20 déjà associés.
En savoir +

Culture en herbe
4 nouveaux collèges ont été retenus pour cette 7ème saison : Gaston-Crampe à Aire-sur-l'Adour, Serge-Barranx à Montfort-en-Chalosse, George-Sand à Roquefort et Victor-Duruy à Mont-de-Marsan.
En savoir +

Collégiens-citoyens
Menées avec l’association des Francas des Landes, les démarches conduites par les jeunes sont prolongées par la réalisation d’actions présentées lors du « Forum des initiatives collégiennes ».
En lien avec des ateliers-médias, les jeunes travaillent sur une question « prioritaire ». L’objectif est de permettre aux collégiens de s’outiller sur des questions de société et de pouvoir être force de propositions en direction de la collectivité. 
Pour l’année 2018-2019, la thématique était celle de l’égalité filles/garçons.
En 2019-2020, elle portera sur le développement durable et les enjeux pour demain..
En savoir +

S’ouvrir au monde : culture, numérique et économie sociale et solidaire

 Actions éducatives destinées aux élèves
Les actions seront nombreuses encore cette année dans le domaine du spectacle vivant, du patrimoine culturel, de la protection de l’environnement ou de la découverte de la nature, en s’appuyant notamment sur les structures départementales : Archives départementales, Musée départemental de la faïence et des arts de la table de Samadet, site départemental de l’abbaye d’Arthous et Médiathèque départementale.
La 3e édition du Guide des actions éducatives à destination des collégiens et collégiennes est disponible en cliquant ici.

Le numérique éducatif : une priorité pour les collèges
L’opération « un collégien, un ordinateur portable » en classe de 4e et de 3e est reconduite pour la 19e année. Environ 10 200 collégiens et 1 400 enseignants seront ainsi dotés d’un ordinateur portable, d’une suite documentaire ainsi que de nombreux logiciels pour un montant global de 2,6 M€ en 2019
Par ailleurs, le Conseil départemental a terminé la desserte interne de ses 38 collèges publics en Wifi, engagée en 2014. Les travaux dans les 3 derniers établissements ont été effectués pendant les congés estivaux.
Enfin, le Département poursuit sa démarche de réflexion sur les futures orientations de la collectivité dans le domaine du numérique éducatif pour la période 2020-2025. Il se fait accompagner dans cette mission par un prestataire, qui au printemps dernier a interrogé les familles des collégiens, ainsi que les membres de la communauté scolaire.
La participation à cette enquête pour les cibles des questionnaires est importante c’est-à-dire de :
- 7531 réponses, soit 76 % d' élèves, participation identique, par rapport à celle de TNS Sofres en 2009,
- 765 réponses, soit 62 % d' enseignants, participation en progression de 6 points,
- 3320 réponses, soit 34 % de parents, en nette baisse, de 21 points par rapport à 2009,
Cette première partie concernant l’état des lieux sera présentée fin-septembre aux établissements landais ainsi qu’aux partenaires éducatifs, lors d’une réunion du Comité consultatif Education, qui intègre notamment en son sein les membres du Conseil Départemental de l’Education Nationale.
Ce premier trimestre scolaire sera dédié au travail de construction de différents scénarios qui dans une seconde partie permettront au Département de réaffirmer ses ambitions : égalité dans l’accès au numérique pour tous.

La jeunesse, au coeur du plan de développement de l’Économie Sociale et Solidaire
Depuis 2018, le Département anime un plan de développement de l’Economie Sociale Solidaire (ESS). Il accompagne ainsi des démarches innovantes, responsables et inspirantes. Un « restaurant coopératif » géré par des jeunes, accompagné par la SCIC Interstices, à Tarnos et un « atelier numérique solidaire », animé par La Smalah et Le Grenier, à Mézos bénéficient par exemple de l’appui de l’Assemblée Départementale. 
Au-delà des soutiens aux projets, le Département est engagé dans la promotion de l’ESS, de ses acteurs, de ses principes et de ses valeurs. Cela constitue un des principaux axes de sa démarche.  Une plateforme numérique dédiée aux stages de 3e sera ainsi déployée afin que les élèves puissent profiter de cette séquence de leur scolarité pour découvrir les entreprises de l’ESS, leurs modes de gouvernance et leur impact sur le territoire.
Cet outil s’inscrit dans le cadre d’un parcours de découverte de l’ESS plus ample que le Département construit avec l’association PLOUCS, la Chambre Régionale de l’ESS et l’ensemble de la communauté éducative. Parmi les animations proposées : « K’ESS ESSA, un « serious game » made in Landes qui permet d’aborder les différentes formes d’entreprises et de mieux appréhender leurs finalités et leurs rôles sur un territoire.

Le Département aux côtés de tous les jeunes landais

Le Département, aux côtés des communes et des groupements de communes dans leurs efforts pour l’enseignement du 1er degré.
En cohérence avec le soutien qu’il apporte aux familles par ses financements aux Accueils de loisirs, et avec les dispositifs concourant au respect des rythmes de vie de l’enfant (mises à disposition d’outils, aide financière à l’évaluation-amélioration des Projets Educatifs de Territoire,…), le Département subventionne les travaux menés par les communes et leurs groupements au bénéfice de leurs écoles : création, extension, et programme d’aide spécifique pour les mesures « attentat-intrusion ».
Les subventions déjà allouées depuis 2017 par le Département pour la restructuration ou la réhabilitation des bâtiments scolaires du 1er degré s’élèvent à un montant total de plus de 2,4 M€.

Enseignement supérieur : PACES et halle technologique "Très Haut Débit"

Le Département soutient financièrement l’implantation de la Première année commune aux études de santé (PACES) au sein de l’Institut du Thermalisme de Dax. Il conduit également le projet de Halle technologique "Très Haut Débit" (1,5 M€) réalisée à l’IUT de Mont-de-Marsan.
Une collaboration nouvelle (création d’une Chaire Bois) est engagée avec l’Université de Pau et des Pays de l’Adour et se concrétisera sur Agrolandes.

Pack XL Jeunes

L’action éducative du Conseil départemental s’articule autour d’un objectif principal : permettre l’émancipation des jeunes, quels que soient leurs parcours. Le Pack XL Jeunes, afin d’aider les jeunes landais à acquérir leur autonomie et accomplir leurs projets, y contribue avec trois nouveaux dispositifs depuis 2016 :
› Une aide au permis de conduire jusqu’à 450 € en contrepartie d’un engagement citoyen : près de 550 dossiers financés chaque année par le Département, correspondant à  près de 22 000 heures/an de bénévolat
› Une aide à la mutuelle étudiante jusqu’à 100 € pour les étudiants boursier
› Un chèque-sport de 50 € (plus 25 € pour une seconde licence) pour les élèves de 6e afin de faciliter leur inscription dans un club sportif : près de 1 200 aides allouées chaque année.
En savoir +

Renseignements
Direction de l’Éducation de la Jeunesse et des Sports
Tél. : 05 58 05 40 40
Contact

Aucun commentaire actuellement.

Laisser un commentaire

 

Voir toutes les actualités